Buzz | Links | Contact

Accueil » Maison » Petit guide d’entretien d’une chaudière

radiateurPeu importe le système de chauffage choisi, l’achat d’un nouvel équipement reste un investissement lourd. Et un bon entretien sera nécessaire, par la suite, pour maintenir le bon fonctionnement de l’appareil et prolonger sa durée de vie.

À qui faire appel ?

Qui veut voyager loin ménage sa monture, comme on dit. Voici un proverbe qui prend tout son sens concernant l’entretien de son système de chauffage et de sa production d’eau chaude sanitaire. En effet,  non seulement c’est obligatoire, mais cette démarche est aussi nécessaire pour une chaudière à la fois performante et dépourvue de danger pour les habitants de la maison. À cet effet, un contrôle doit être programmé chaque année. Locataire et propriétaire ne peuvent malheureusement pas s’y soustraire.

La vigilance doit être encore plus de mise pour les vieilles chaudières. Et l’erreur à ne surtout pas faire est de penser que les chaudières nouvellement achetées n’en ont pas besoin. Au contraire, c’est leur assurer une plus grande longévité. Il vous reste, par contre, à trouver le prestataire de service à qui confier cette tâche. Ce travail doit être fait par un professionnel certifié. Mais où dénicher cette perle rare ? L’idéal serait de vous faire recommander un prestataire, c’est la garantie du savoir-faire et du sérieux de l’entreprise.

Pour ce faire, renseignez-vous auprès de vos connaissances, collègues de travail, amis et proches. Sinon, à défaut vous pouvez toujours faire appel à des entreprises déjà réputées. Vous en trouverez facilement sur internet. Toutefois, n’hésitez pas à vous renseigner sur les prestataires qui vous intéressent. Autrement, l’entretien d’une chaudière Veolia habitat services est assuré par des techniciens déjà habitués à cette lourde responsabilité. Contactez leur service clientèle pour connaître leur tarif.

Signer un chaudiere-condensationcontrat d’entretien ou pas ?

Une fois le bon prestataire de service trouvé, le propriétaire ou l’occupant des lieux est libre de signer un contrat d’entretien ou non avec la société. Plus précisément, en l’absence d’un engagement entre les deux parties, l’intervention du technicien se fait de manière ponctuelle. Ainsi, une fois la tâche accomplie, la personne est tout à fait en droit de faire appel à un autre prestataire l’année d’après. En pensant faire des économies, on opte alors souvent pour cette solution. Pourtant, comme l’entretien du chauffage est un acte obligatoire, il serait peut-être plus judicieux de souscrire un contrat avec une entreprise, surtout si cette dernière a déjà fait ses preuves. Les avantages ? Pendant toute la durée de l’accord, c’est l’assurance d’une chaudière en bon état de marche puisqu’en dehors du check-up annuel, le remplacement d’une ou plusieurs pièces défectueuses est aussi assuré par la société. Par contre, tous les dysfonctionnements résultant d’une mauvaise manipulation des utilisateurs ne sont pas pris en charge par la société.

Par ailleurs, s’il y a panne, le technicien reste normalement à disponibilité de la clientèle pour des dépannages express, sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Pour conclure, les prix pratiqués en cas de contrat d’entretien sont moins chers, puisque ce sont souvent des forfaits. Quant à la durée de l’engagement, c’est à l’appréciation des signataires, avec tacite reconduction, sauf désistement d’une des deux parties.

Commentaires fermés