L’isolation de la niche du chien

La niche est le lieu de vie principal de votre animal compagnie surtout si votre chien vit dehors. C’est pourquoi le confort doit y être optimal. C’est possible grâce à une bonne isolation.

Choisissez bien le matériau

Vous pourriez vous occuper vous-même du toilettage de votre chien à poil long. Pour cela vous n’avez qu’à vous référer aux conseils de Scott Terrier. Quant au confort de la niche du toutou, son matériau jouera un rôle important. Mais d’ores et déjà, ses dimensions y contribueront. Ainsi, pour éviter les déperditions de chaleur particulièrement en hiver, optez pour un logement adapté à la taille de votre chien.

Une niche trop grande ne conviendrait donc pas. Par ailleurs, le choix du matériel est aussi primordial. Ne vous attardez pas seulement sur la robustesse et l’esthétique. La matière doit également avoir des propriétés isolantes comme c’est le cas du bois. Son seul inconvénient est son exigence en matière d’entretien. Autrement, réputée pour son étanchéité, la résine est à la fois légère et ne nécessite pas d’attentions particulières.

Aménagez la niche comme il faut

Avec une niche excellemment isolée, votre animal de compagnie y sera bien tout au long de l’année. Les lieux ne seront effectivement pas trop étouffants en été et l’hiver il y fera chaud. Pour cela quelques précautions seront à prendre.

L’isolation se fera par le revêtement sol en le surélevant la niche à minimum 20 mètres du sol. Sinon, un plancher en bois conviendrait mieux. Il est d’ailleurs recommandé d’étaler sur le parquet de la paille. Vous pouvez également y poser plateau chauffant pour que votre toutou n’aille pas froid en hiver. Isolez également le toit à l’aide de panneaux de goudron ondulés.

Ajouter un commentaire