Évasion fiscale : l’essentiel à savoir

Les taxes et les impôts sont des modes de prélèvements obligatoires par l’autorité. Quand ils sont assez importants, la personne concernée cherche un moyen ou des astuces légaux de l’administration fiscale pour les limiter. Effectivement, l’évasion fiscale n’est pas que pour les acteurs ou les stars super riches, c’est pour tout le monde.

Le moyen le plus facile

Sachez qu’il y a une grande différence entre la fraude fiscale et l’évasion fiscale. Le premier consiste à violer volontairement les règles, tandis que l’évasion fiscale vous autorise à vous servir astucieusement des règles légales et des pratiques de l’administration fiscale afin de limiter les impôts et les taxe ; dans ce cas précis, les experts parlent d’optimisation fiscale. Pour l’évasion fiscale, l’offshore est le plus utilisé. Elle consiste à placer ou à transiter de l’argent à l’étranger pour échapper aux taxations trop ruineuses de votre pays. C’est une alternative très intéressante si vous avez un multinational ou de grandes entreprises. Si le fait de payer moins d’impôts légalement vous intéresse, n’hésitez pas à lire les conseils de l’édito de l’Eco.

Pour économiser plus

Pour l’évasion fiscale, une grosse somme d’argent est en jeu. Il faudra que vous vous armiez d’experts en fiscale et d’avocats hautement qualifiés. Bien sûr, ce dernier est légalement tenu de déclarer à l’État tout soupçon de fraude fiscale sans vous en avertir. Le mieux est d’en discuter à vive voix avec lui de votre objectif. L’évasion fiscale peut vous faire gagner jusqu’à 150 % d’économie si vous vous trouvez dans la tranche maximale de l’impôt sur le revenu. Voyez à quel point elle est intéressante.

Ajouter un commentaire