La défiscalisation dans l’ancien

L’investissement locatif vous intéresse, seulement vous êtes plus attirés par les biens immobiliers anciens que par les nouvelles constructions. Qu’en est-il de la défiscalisation ?

Investir dans l’ancien : quels avantages ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Immosuite donne de bonnes astuces sur comment optimiser votre dossier de crédit immobilier. Sinon, l’on pense souvent à tort que seul l’investissement locatif dans le neuf est rentable. Pourtant c’est également intéressant dans l’ancien. Nombreux sont en effet les avantages pour ne citer que le prix du mètre carré moins élevé par rapport aux biens immobiliers neufs.

Pour cause, nécessitant souvent des travaux, ces bâtiments son cédés à prix défiant concurrence. En outre, dans la mesure où les maisons et les appartements achetés sont des constructions anciennes, il est plus facile d’en trouver, particulièrement dans les zones qui sont couvertes par la défiscalisation. Ce sont effectivement les métropoles et les centres villes qui souffrent le plus de problèmes de logements.

Investir dans l’ancien : comment bénéficier de la défiscalisation ?

En louant dans les zones urbaines, il vous sera plus facile de trouver des locateurs. Qui plus est, grâce à leur côté chaleureux et rustique, les immeubles anciens attirent. Comment être éligible à la défiscalisation ? C’est la loi Pinel qui encadre l’investissement locatif dans l’ancien.

Sinon c’est la législation Malraux pour les biens immobiliers qui sont localisés dans les zones protégées. Ainsi, pour bénéficier de cette baisse d’impôt qui peuvent les 30 % pour les bâtiments protégés, vous devez vous engager à mettre en location le logement et cela pour une durée minimale de neuf ans. Le loyer quant à lui ne doit pas dépasser les plafonds fixés par l’État français.

Ajouter un commentaire