Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » Le pape et le préservatif : un crime contre l’humanité ?

Pape contre le préservatifHier, dans l’avion qui le conduisait à Yaoundé au Cameroun, le pape Benoît XVI a déclaré que le problème du sida ne "peut pas être réglé" par la "distribution de préservatifs". "Au contraire, leur utilisation aggrave le problème". Sa solution passe par "un réveil spirituel et humain" et l’"amitié pour les souffrants".

C’est presque un crime contre l’humanité de déclarer ce genre d’idioties, notamment en Afrique où le Sida fait des ravages phénoménaux, particulièrement par manque d’information de la population la plus miséreuse. Un crime contre l’humanité est une infraction criminelle qui ne s’arrête pas aux crimes de guerre, c’est aussi tout acte inhumain commis contre une population civile : n’est-ce pas ce que fait le pape en tenant ce discours ? Des ONG s’échinent à faire un travail de terrain, de longue haleine, et lui, du haut de son siège, saccage tout ?! Les ONG ont de quoi être furax.

Alain Fogué, du Mouvement camerounais pour le plaidoyer à l’accès aux traitements (Mocpat) a déclaré : "C’est la consternation. Le pape vit-il au XXIe siècle" ? "Les gens ne suivront pas ce que le pape dit. Il vit au ciel et nous sur terre", "Prétendre que le préservatif "aggrave" le problème du sida va totalement à l’encontre de tous les efforts fournis ces dernières années par le gouvernement camerounais et les autres acteurs impliqués dans la lutte contre le sida au Cameroun", "Qu’il le veuille ou non, sur 100 catholiques, 99 utilisent aujourd’hui le préservatif. Le pape doit savoir que la chair est faible. Le pape ne savait-il pas en arrivant au Cameroun que les personnes séropositives y représentent un nombre important de la population ?".

"Aujourd’hui, en Afrique, les gens font la part des choses. La télévision leur a par exemple permis de comprendre dans quelles conditions le pape était élu : il n’y a plus de mystère, donc plus de fascination. Les représentants du pape, les prêtres, les évêques ont beau prêcher contre le préservatif, son taux d’achat est aujourd’hui élevé au Cameroun. En vendre est même une activité génératrice de revenus importants". "L’Etat du Cameroun devrait réagir face à de tels propos en relançant après son départ des messages sur la prévention et l’usage correct du préservatif. Le VIH est un facteur de sous-développement pour nous, il ne faut pas l’oublier".

1 Commentaire

  1. Philippe dit :

    Bonjour,
    Lorsque l’on a la responsabilité de millions d’âmes
    lorsque l’on s’adresse à des gens pauvres dans des pays ou la croyance est très forte, il faut réfléchir
    Les mots de BENOIT XVI vont à l’encontre des actions humanitaires .
    notre Pape bénéficie d’une immense aura là bas et ce sont des milliers de jeunes qui vont le croire et faire un pas vers la mort
    Combien faudra il de toubibs, combien faudra il de temps pour corriger celà
    OUI, c’est pour moi un véritable crime contre l’humanité et bien que catholique, pratiquant, élevé dans une école de Frères, je souhaite que ce pape, en tant que chef d’état du VATICAN soit déférré devant un tribunal international pour Crime contre l’Humanité