Buzz | Links | Contact

Accueil » Média » Castagne à Télématin : William Leymergie écarté pour 15 jours

William Leymergie suspenduWilliam Leymergie, l’animateur-producteur de l’émission "Télématin" a été mis à pied par la direction de France 2, qui lui a aussi ordonné un retrait de l’antenne pour 15 jours, suite à une altercation qui l’a opposé à l’un de ses collaborateurs.

Le 19 septembre, William Leymergie a eu un comportement "très violent" à l’égard de Jean-Philippe Viaud, chroniqueur théâtre dans l’émission matinale de France 2 "Télématin", en marge de l’émission, selon la version de M. Viaud rapportée par les syndicats. Après l’avoir insulté, William Leymergie aurait "tenté de l’étrangler", ce qui a provoqué une perte de connaissance de M. Viaud, nécessitant l’intervention des pompiers et une journée d’incapacité, toujours selon les syndicats.

Son retrait de l’antenne prendra effet à compter du 1er octobre 2007.

Ils sont fous ces journalistes !…

4 Commentaires

  1. FIESS dit :

    M. Viaud savez vous que la saine notoriété est donné par la valeur et non pas par des coups de théâtre.

  2. Dominique dit :

    Bonjour,

    Voici le courrier que j’ai adressé à France2 :

    Monsieur,

    Je suis attristé, depuis près de deux semaines, de l’absence de William Leymergie dans l’émission Télé Matin.

    Au delà de l’habitude de retrouver, au réveil, le présentateur vedette de France2, c’est le charisme qui émane du personnage, l’ambiance et le rythme de l’émission, la politesse, le sourire, le savoir faire et l’intégrité vis à vis des interlocuteurs qui, entre autre, ont bâti la réussite de cette émission.

    Je ne suis sans savoir les différents qui opposent William Leymergie à la direction de votre chaine et des syndicats (encore eux!) et je ne suis pas là pour en juger les tenants et les aboutissants.

    Mon message (partagé cependant) n’est que celui de l’un de vos nombreux télespectateurs, qui (ne l’oublions pas), ne sont pas seulement les gogos au bout de la chaine qui reçoivent un produit fini, mais apportent leur obole (non négligeable) pour faire fonctionner une entreprise sur laquelle nous avons un droit de regard.

    Loin de vouloir prendre parti pour l’un ou l’autre, c’est la réussite de cette émission qui est en cause et, bon an, mal an, la solution actuelle ressemble plus à un naufrage qu’à une restructuration.

    J’ai eu, pourtant, la patience de suivre et de tenter de m’adapter à cette nouvelle organisation, mais rien n’y fait, la magie du spectacle a disparu.

    Il est vrai qu’à l’occasion des vacances scolaires William Leymergie est absent mais chacun met le point dans sa poche en se disant que ce n’est que passager et que, dès son retour, tout rentre dans l’ordre et l’émission reprend son cours, bien que le choix des présentateurs de remplacement laisse parfois à désirer.

    J’ai, pour ma part, l’occasion de me déplacer très régulièrement à Paris pour mon travail et je rencontre encore parfois des entreprises qui ont ce complexe « parisien » qui veut que tout ce qui est décidé au sein de la capitale soit indiscutable (on appelle ça de la psycho-rigidité)

    La désision qui a été prise au sein de votre (notre) entreprise ressemble plus à un règlement de compte qu’à une sanction (légitime ou pas…) et, en ce cas, il est inadmissible de nous faire subir les luttes intestines de l’esplanade Henri de France (c’est ainsi que beaucoup le ressentent).

    Enfin, si l’absence de William Leymergie devait se prolonger, puis-je me permettre d’attirer votre attention sur le fait que le choix du remplaçant est délicat. Je n’ai rien de particulier contre l’actuel présentateur qui est certainement par ailleurs un très gentil garçon, mais son manque de classe, ses balbutiements répétés, son humour « à 2 balles », ses tutoiements perpétuels, dénotent avec l’émission que l’on aime. J’espère me tromper mais cela donne l’impression d’un fils à papa imposé à une fonction dont il n’a pas la carrure. Le choix de Laurent Romejko, pour ne citer que lui, eut été, semble-t’il, plus judicieux et plus professionnel.

    Souhaitant que la présente attirera votre attention et fera prendre conscience aux décisionnaires que la réussite d’une entreprise passe par une mûre réflexion et qu’il ne faut pas perdre de vue qu’à l’époque du cable et d’internet des chaines concurrentes de qualité prennent chaque jour des parts de Marché.

    Vous souhaitant bonne réception, recevez, Monsieur, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

  3. QUENNESSON MONIQUE dit :

    Bonjour,
    Je viens de lire ce courrier et je suis sincèrement d’accord avec ce commentaire, Monsieur William LEYMERGIE est formidable et difficilement remplaçable.

  4. Ricky4095 dit :

    Mr Leymergie est un personnage suffisant, indélicat, coupant la parôle à ses chroniqueurs, il est agaçant de prétention, bientôt la retraite j’espère.