Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » My little couac du gouvernement et de Nicolas 28 juin – 4 juillet 08

photo-officielle-sarkozy"My little couac du gouvernement et de Nicolas", notre rubrique hebdomadaire du vendredi

Samedi 28 : Nadine Morano et Christine Boutin : les mères porteuses provoquent un crêpage de chignon !

Dimanche 29 : Rachida Dati veut ficher les bandes organisées !

Lundi 30 : le Président Sarkozy a tenu des propos fort à propos sur le fond et sur la forme suite au drame de Carcassonne, mais sa popularité atteint en juin son plus bas niveau depuis son élection en mai 2007, avec 59% d’opinions négatives et 34% d’opinions positives. En matière de politique étrangère, le président ne convainc pas: près d’un Français sur deux estime qu’il a détérioré l’image de la France dans le monde.

Mardi 1er : la vidéo Off de Nicolas Sarkozy avant son intervention sur France 3 fait des remous…

Mercredi 2 : Un décret sur le fichage des mineurs dès 13 ans parait…

Jeudi 3 : la libération d’Ingrid Bétancourt occulte toutes autres informations. Nicolas Sarkozy doit reconnaître que la libération d’Ingrid Bétancourt est "100 % colombienne" : merci Alvaro Uribe !

Vendredi 4 : On aurait rêvé qu’il n’y ait pas de récupération politique. Le couac vient de la gauche, avec Ségolène Royal : "Tout le monde le sait, c’est une opération colombienne rondement menée qui a bien marché, qui prouve que les négociations avec les Farc étaient inutiles et n’avaient débouché sur rien". Bon Dieu, quelle maladresse !

My little couac revient vendredi 11 juillet !

1 Commentaire

  1. zoub dit :

    Ouais, la libération d’Ingrid est 100% colombienne, et il le reconnait.. Mais de là à l’accabler de tous les noms et d’insister sur le fait qu’il n’ait rien fait dans cette histoire est quand même grotesque !
    Ségolène, qui se voulait à la tête d’un pays, est aujourd’hui à la tête d’aneries, et imaginez donc, le français sur deux qui pense que Sarko discrédite le français à l’extérieur des frontières : pensez vous réellement que Ségolène aurait su trouver les moyens et la tenacité pour faire libérer Ingrid, remuer la merde, notamment le secteur de la fonction publique, et réformer ce cher et tendre pays qui en a énormement besoin ?

    Une seule réponse : Non !