credit

Quelle est la limite de l’endettement ?

S’endetter est une chose mais rembourser ses crédits en est une autre. Il est important lorsque l’on sollicite un emprunt de prendre conscience de l’engagement à tenir auprès de l’organisme de crédit. Découvrez les limites de l’endettement dans le cadre de la souscription d’un crédit bancaire.

Le crédit, une dette à rembourser

Le prêt bancaire est une dette que l’on va contracter auprès d’un établissement, il peut s’agir d’une agence bancaire classique comme d’un organisme de crédit, une société ayant des fonds à disposition pour accorder des emprunts. L’emprunteur doit satisfaire à certaines exigences, elles-mêmes fixées par les banques pour pouvoir calculer le risque de non-remboursement. Le candidat au crédit doit donc présenter une situation stable comme le précise l’essentiel du crédit avec des revenus réguliers et un contrat de travail pérenne, en CDI, à la retraite ou avec un statut de fonctionnaire. Il ne doit pas faire l’objet d’un fichage bancaire, et surtout avoir des relevés de comptes régularisés, sans rejets ni retards de paiements.

La principale variable qui va être prise en compte dans l’estimation d’accord de crédit est tout simplement l’endettement de l’emprunteur. Si ce dernier n’a aucun crédit, alors il peut s’endetter à hauteur de 33% de ses revenus maximum, s’il a déjà des crédits en cours, il devra se tenir compte de son endettement actuel et ne pas aller au-delà des 33%. Cette limite a été instaurée par les instances financières, permettant de définir le seuil entre équilibre et déséquilibre. Bien souvent, au-delà de cette limite, les risques de non-remboursement sont beaucoup plus élevés. Plutôt que de penser à une accumulation, il est préférable de « restructurer », c’est-à-dire de faire racheter ses encours pour mettre en place une seule mensualité plus petite.

Anticiper le déséquilibre financier

De nombreux ménages souhaitent solliciter un emprunt bancaire mais se voient refuser leur financement pour cause d’endettement ou de reste à vivre, c’est un cas de figure très fréquent. La principale cause est tout simplement l’endettement déjà trop élevé, les banques ne vont pas accorder un nouveau crédit car la dette présente trop de risques de ne pas être remboursée, ce qui pousse les banques à ne pas accorder le prêt. Cependant, ces ménages peuvent tout de même obtenir satisfaction mais par le biais du prêt de regroupement de crédit.

Solliciter un prêt de regroupement de crédits est permet de donner vie à un projet en réajustant les conditions de remboursements en fonction de ses revenus. L’idée est tout d’abord de se concentrer sur les crédits en cours en les faisant racheter et en allongeant la durée de remboursement, ceci permettant ensuite d’inclure un montant affecté à un nouveau projet. Plutôt que de rajouter une dette supplémentaire, le regroupement de crédits propose de faire racheter les dettes existantes et de rajouter la nouvelle dans un seul contrat, dont les modalités sont clairement plus adaptées à la situation du foyer. Il est important de préciser que l’on peut simuler ce type d’opération auprès de sites spécialisés ou de courtiers par exemple.

Ajouter un commentaire