comptabilité

Logiciel de comptabilité : est-ce obligatoire ?

Même s’il passe des heures sur la route pour conduire ses clients, le chauffeur de taxi est un entrepreneur comme les autres. A ce titre, il se doit de tenir à jour sa comptabilité, ce qui n’est pas aisé surtout quand il souhaite élargir son activité en établissant une convention avec la CPAM.

Comment se tient la comptabilité d’un taxi ?

Quand on est chauffeur de taxi et que l’on exerce en libéral, il faut en premier lieu choisir son type d’imposition. Cela peut être le micro BIC, si l’on sait que le montant des recettes ne pourra pas excéder une certaine somme (33 100 euros annuels).

Si par contre, on souhaite dépasser ce montant parce que l’on veut devenir chauffeur conventionné CPAM, mieux vaut choisir le régime du réel. Les charges sociales, les frais de carburant peuvent être déduites, ce qui est plus avantageux. Le véhicule peut être amorti tous les ans etc…Il ne faut pas oublier la TVA qui est collectée ou non, en fonction du chiffre d’affaires, et est de 10%.

Toutes ces informations peuvent créer un véritable casse-tête pour ces artisans qui passent leurs journées sur la route pour conduire leurs différents clients. Quand s’ajoutent à cela celles des personnes ayant une ordonnance médicale et pour lesquelles les chauffeurs doivent avancer le prix de la course, il est facile de se sentir perdu.

Un logiciel de comptabilité, quoique non obligatoire, est une véritable bouffée d’oxygène pour ces professionnels très occupés.

Comment simplifier sa comptabilité quand on est chauffeur de taxi ?

Un chauffeur de taxi ne doit pas se contenter d’aller chercher des personnes pour les conduire là où elles le souhaitent. Il a tout intérêt à optimiser ses trajets. Cela est difficilement possible, sans un logiciel de facturation qui présente souvent cette option.

Créer des fiches clients, pour apporter un service personnalisé, envoyer les documents médicaux à la CPAM via le logiciel pour une télétransmission efficace et rapide, tout en étant prévenu des incidents de paiement, tout cela est possible.

Rappel des rendez-vous, prise en charge des facturettes de carburant, aide à la comptabilité en temps réel pour ne pas avoir de problème de trésorerie, création de factures et modifications à la demande pour pouvoir les remettre au client au terme de la course : tout cela aide le chauffeur de taxi mais tend également à le rendre plus professionnel encore et augmenter sa crédibilité aux yeux de ses clients. Or, cela peut être suffisant pour fidéliser une clientèle quand le service humain ; au-delà de la conduite pure ; a été probant.

Un logiciel de comptabilité, du fait de son efficacité, permet de limiter le délai de paiement. Le taxi peut donc, à tout moment, surveiller l’évolution de sa comptabilité qu’il peut tenir au jour le jour, sans avoir à faire de factures papier en trois exemplaires comme il était tenu de le faire auparavant.

Une mise à jour régulière et un support technique humain présent font toute la différence pour gagner en efficacité, à tout moment.

Ajouter un commentaire