entreprendre

3 conseils utiles pour lancer son entreprise

Créer une entreprise ne se fait pas sur un coup de tête, il faut mûrement réfléchir à son projet et surtout suivre les conseils d’experts dans le domaine.

01 – Bien définir son business plan

La première étape et pas des moindres est de définir un business plan, c’est un cahier des charges permettant de planter le décor, c’est-à-dire d’identifier l’activité de l’entreprise, son marché, ses concurrents, son avantage concurrentiel ou encore son environnement. L’idée est de coucher sur le papier le projet dans son ensemble et d’avoir connaissance de l’environnement, que ce soient des contraintes, des opportunités ou encore des particularités en lien avec l’activité de l’entreprise. Des données chiffrées vont venir compléter la faisabilité du projet, avec des estimations du chiffre d’affaires, des charges et des bénéfices escomptés. Le business plan permet de chiffrer le coût de création de l’entreprise, le seuil de rentabilité ou encore les phases de développement. L’idée étant de rassurer les partenaires, les banques et parfois les actionnaires.

02 – Choisir un bon comptable

Le métier d’expert-comptable est technique, il nécessite d’avoir des compétences et une formation dans le domaine de la comptabilité (en savoir plus via comptablement.com). Lorsque l’on va créer une entreprise, on peut gérer une partie ou sous-traiter la totalité de la comptabilité. Le souci n’est pas au niveau du niveau de délégation mais plutôt au niveau de compétences et d’accompagnement. Le comptable va être le premier interlocuteur qui va pouvoir conseiller l’entrepreneur sur le pilotage de son entreprise, sur les statuts, sur les choix à opérer pour pérenniser l’activité ou encore lui permettre de se développer. Ce dernier va aussi gérer les embauches, le droit des salariés ou encore les formalités fiscales, des missions très importantes qui implique un grand niveau de confiance. Le comptable doit être vu comme un partenaire et non comme un prestataire.

03 – Tester le codev

Le co-développement (ou codev) est une technique relativement récente qui propose de présenter son projet dans un cours laps de temps devant des entrepreneurs, des décideurs, plus ou moins expérimentés. L’idée étant de leur présenter son activité, de façon simple et rapide, comme l’expliquent les sites spécialisés dans les entreprises. Cette séance va permettre de faire réfléchir les autres entrepreneurs sur l’intérêt de l’activité, sur sa pérennité mais aussi de mettre en avant les freins, les limites. Tout cela n’est pas mis en place pour remettre en cause le projet de société, il est surtout destiné à informer le créateur des limites qui peuvent se présenter pour pouvoir y faire face plus facilement, comme notamment un concurrent déjà bien implanté, un business model trop léger ou des possibles législations pouvant remettre en cause le projet. C’est souvent le codev qui va valider ou non un projet et confirmer l’entrepreneur dans son idée de créer une entreprise.

Ajouter un commentaire