Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » Poser une question d’argent à François de Witt…

Questions financières à François de WitteFrançois de Witt anime la chronique Question d’argent sur France Info, les lundis et jeudis à 8h50 , les samedis à 9h47 et les dimanches à 10h21 et 12h47. Placements, actions, obligations, marché immobilier… Il donne des conseils et des réponses avisées aux questions d’auditeurs !

Polytechnicien et ancien rédacteur en chef de la revue Mieux Vivre Votre Argent, il est depuis trente-cinq ans un spécialiste des questions financières. Mais il n’est pas à la botte des banquiers : il ne prend pas de gants vis à vis d’eux et dit tout haut ce que nous sommes beaucoup à penser tout bas… Pas étonnant, il est aussi Président de Finansol, collectif associatif des finances solidaires !

On peut l’entendre tenir ce genre de discours : "Un taux de 4,15 % sur 15 ans, c’est un taux fabuleux, inespéré ! Alors surtout pas de remboursement anticipé car ce taux vaut de l’or ! Avec le remboursement anticipé de leur prêt, ils devraient payer des pénalités qu’ils n’ont pas calculées proportionnelles au capital restant dû… Alors, mieux vaut qu’ils placent leur somme dans une assurance vie qui leur rapportera plus que ne leur coûte le prêt…"

A quelqu’un qui lui dit que sa banque lui déconseille de payer un bien immobilier comptant, François de Witt répond "J’imagine le montage du banquier !!!". Expliquant ce fameux montage, il conclue : "C’est plein de frais pour la banque qui tient ainsi son client pendant toute la durée du prêt ! Quand on a de l’argent, il est évident qu’il vaut mieux payer comptant".

Peu de banquiers donnent ce type de conseils : ils ont trop d’intérêt à vous facturer des frais par ci, des frais par là, subrepticement…

2 Commentaires

  1. leonie dit :

    mon conseiller de la Caisse d’epargne , au terme de mon contrat NUANCE 3 D CAPPUCCINO , conseille de le prolonger avec l’arbitrage suivant: ECUREUIL INVESTISSEMENT 50% et BEST SELLER 2 50%. J’ai 77 ans et je ne suis pas sûre que ce soit un bon choix. Ne ferais-je pas mieux de le vendre (15 OOO euros) et le mettre dans une assurance vie en euros? Merci

  2. eikichi dit :

    bonjour,

    j’ai ouvert un LEP en 2004, date à laquelle les banques délivraient encore des Relevés d’Identité Bancaire sur demande. Sur ce livret j’effectue des versements réguliers, soit directement, soit par l’intermédiaire de mes créanciers à qui j’ai remis mes RIB (employeurs, organismes sociaux…). En 2007, alors que les RIB ne sont plus délivrés, j’atteint le plafond (soit 7700€). Or, la banque continue de prendre en compte les versements effectués par mes créanciers. Mon conseiller m’informe que seuls les versements réalisés par le titulaire ne sont plus autorisés.
    Cependant, je viens de recevoir une lettre simple de ma banque qui m’avertit qu’elle ne tiendra plus compte de ces versements.

    En a t-elle le droit?
    N’y a-t-il pas eu la formation d’un contrat tacite par lequel elle s’engegeait à prendre en compte ces versements?