Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » Mort d’Yves Saint Laurent : la haute couture en deuil

Yves Saint Laurent mortLa mort d’Yves Saint Laurent à 71 ans endeuille la haute couture, puisqu’il fut un couturier emblématique du 20ème siècle en donnant "une nouvelle liberté aux femmes en créant un style mêlant le féminin au masculin dont l’emblème est le smoking".

Pierre Bergé, qui a cofondé et dirigé pendant 40 ans la griffe YSL, s’est déclaré "bouleversé". Pour lui, Chanel marquera la première moitié du 20ème siècle et Yves Saint Laurent, la seconde.

Sa ligne "Trapèze" qui rompt avec les tailles de guêpe de l’époque, est un véritable succès. Caban, saharienne, tailleur-pantalon et smoking, c’est Yves Saint Laurent.

C’était réellement un artiste : grand collectionneur d’art, féru d’opéra et de théâtre, ses créations ont aussi été inspirées par des artistes comme Mondrian, Picasso, Van Gogh ou le Pop Art.

En 1971, il avait posé nu devant l’objectif de Jeanloup Sieff pour le lancement d’un parfum, ce qui avait fait scandale, comme son parfum "Opium" quelques années plus tard.

En 2002, alors qu’il faisait ses adieux à la haute couture, il déclarait : "Je me suis toujours élevé contre les fantasmes de certains qui satisfont leur ego à travers la mode. J’ai au contraire toujours voulu me mettre au service des femmes. J’ai voulu les accompagner dans ce grand mouvement de libération que connut le siècle dernier".

Chapeau, Monsieur Saint Laurent !

Commentaires fermés