Le prêt étudiant : quelques explications

Entre les frais d’inscription et de scolarité, l’achat des fournitures et des livres… Les études supérieures coûtent cher. D’où la nécessité d’un prêt étudiant.

Les caractéristiques d’un prêt étudiant

Comment financer vos études universitaires ? Renseignez-vous sans plus attendre sur Finance Mode d’Emploi. Sinon, de plus en plus de futurs étudiants n’hésitent pas à souscrire des crédits auprès des établissements bancaires. Ce sont des formules de prêt qui sont réservées aux jeunes de dix-huit à vingt-huit ans. Pour être éligible, la condition sine qua non est bien sur l’inscription dans une université ou dans une grande école.

Ceux qui poursuivent leur BTS peuvent également bénéficier de cet emprunt. Pour cela, la caution des parents ou d’une personne tierce est exigée. Quant au montant du capital que les banques peuvent accorder, c’est en moyenne entre huit cents et trente mille euros. Toutefois, en fonction des organismes de crédit, le prêt peut aller jusqu’à cent vingt mille euros.

Le fonctionnement d’un prêt étudiant

Autrement, l’une des grandes particularités de ce crédit est son taux d’intérêt bas. C’est en effet de deux à trois points inférieur par rapport aux taux appliqués sur les prêts classiques. Qui plus est, son bénéficiaire est libre d’utiliser le capital sans besoin de justifier. Toutefois, l’intérêt de cet emprunt est son remboursement qui est différé.

Le paiement des mensualités n’interviendra en effet qu’à la fin de ses études, lorsque la personne aura un emploi stable. Néanmoins, à tout moment, un remboursement anticipé total ou partiel est également possible. Aucun frais ne sera d’ailleurs demandé à l’emprunteur. Enfin, concernant le versement du capital, l’étudiant a le choix entre disposer en une seule fois du capital ou des versements périodiques en fonction de ses besoins.

Ajouter un commentaire