Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » Le planning familial menacé par Sarkozy

Planning familial et SarkozyUn enfant si je veux, quand je veux !… Combien de fois ai-je entendu ça en disant : "Ma mère me l’a répété durant toute ma jeunesse !"… (évidemment, elle collaborait au Planning Familial). Aujourdhui, le Mouvement français pour le Planning familial voit son financement menacé par le Gouvernement : de nombreuses actions d’information, d’éducation et de prévention dans les domaines de la sexualité et de la vie de couple et affective sont compromises.

En diminuant de 42 % dans la Loi de Finances 2009, le montant affecté au conseil conjugal et familial, l’Etat montre sa volonté d’abandonner les missions qui sont les siennes quant à l’accueil, l’information et la prévention concernant la contraception, la fécondité, la sexualité. Il se désengage, par là, de la préparation des jeunes à la sexualité, à leur vie de couple et à la fonction parentale. Il marque son désintérêt pour les pratiques d’accueil et de conseil, qu’elles soient mises en oeuvre lors d’activités collectives ou d’entretiens individuels.

Ces missions d’utilité publique sont donc très clairement menacées par la baisse des financements, déjà largement insuffisants, alors que la Loi Neuwirth a clairement affirmé le rôle essentiel joué par les associations aux côtés de l’Etat.

Pourtant, dans une société où les relations filles-garçons sont de plus en plus marquées par la violence, où les campagnes nationales de prévention et d’information ont besoin des relais de terrain pour être efficaces, ces missions définies par la loi, plus que jamais, sont primordiales !

Vous pouvez signer et relayer la pétition en ligne pour le soutien au Planning Familial.

1 Commentaire

  1. foetus dit :

    """" Y’a des capotes en vente partout (2 euros la boîte, c’est rien, surtout quand on sait que ces gamines sont capables de se payer des clopes régulièrement!), des pilules du lendemain et du surlendemain, ben non! Elles baisent sans. Et je ne vous raconte pas le spectre du SIDA. On se demande ce qu’elles reçoivent comme éducation! """"

    Et les garçons ???

    Les capotes , la contraception n’est pas qu’une affaire de filles !!!

    Il faut etre deux pour "baiser " comme vous dites !!!

    Pourquoi la responsabilité en incombe toujours qu’aux filles ?

    Les mecs seraient ils incapable de prendre eux aussi leurs responsabilité ?