Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Bernard Kouchner au Ministère des Affaires Etrangères : traître ou pragmatique ?

bernard-kouchnerBernard Kouchner, le nouveau ministre des Affaires étrangères s’expliquait dans Le Monde, sur le fait qu’il participe au gouvernement de François Fillon, en précisant qu’il ne "renie pas ses engagements socialistes" et en dénonçant son exclusion du PS comme une "manoeuvre lamentable".

Selon lui, la politique étrangère de la France n’est ni de droite, ni de gauche. Il ne renie pas ses engagements socialistes et veut être jugé sur ses résultats, en tant qu’"homme libre".

Bernard Kouchner qui avait soutenu la candidature de Ségolène Royal à l’élection présidentielle ne renie rien, mais veut continuer "à réfléchir et à se battre, avec tous les esprits ouverts, pour qu’existe enfin une social-démocratie française."

Cette "ouverture" est loin d’être évidente pour tout un chacun : au delà de sa bonne volonté, ce principe résistera-t-il aux clivages partisans traditionnels ?

1 Commentaire

  1. hargita dit :

    mr kouchner bernard se souvient il de sa visite à timichvar (roumanie) fin décembre 1989
    mr kouchner se souvient-il de son audit (payé)qui a démontré que des entrepreneurs francais avaient des intérets non nigligeables à s’installer en birmanie ( voir canard enchainé de septembre ou aout ) ???????………….