portail coulissant

Comment motoriser un portail battant ?

Assez d’être mouillé(e) les soirs d’automne et d’hiver, au moment d’ouvrir votre portail battant ? Il est temps de faire poser une motorisation. En quoi cela consiste et surtout comment procéder : focus.

Un portail battant peut-il toujours être motorisé et pour quoi faire ?

Le plus souvent, il sera possible de procéder à une motorisation de portail, même si l’installation de ce dernier remonte à quelques années. Il est pourtant opportun de s’en assurer. Seul un professionnel peut le confirmer en l’observant.

Il va prendre en considération plusieurs paramètres pour juger de cela. Le matériau qui compose le portail battant, dans un premier temps. La légèreté de certains matériaux comme le PVC ou l’aluminium la facilite, mais il faut pourtant également regarder aussi la taille des deux vantaux. Cela peut avoir une incidence sur la faisabilité dans un premier temps, mais aussi sur la puissance du moteur qui sera nécessaire pour ouvrir et fermer ces deux battants de la meilleure des manières.

Les portails en acier ou encore en bois peuvent être motorisés. Mais il faut prévoir le bon système de motorisation car ces matériaux sont très lourds. Ensuite il convient de s’interroger sur le type de motorisation que l’on souhaite installer sur son portail.

La motorisation est envisagée après avoir essuyé quelques déconvenues les jours de mauvais temps. Au-delà de ces simples considérations météorologiques, il est parfois nécessaire de pouvoir ouvrir son portail à distance, de la maison, quand arrivent des livreurs ou encore des invités.

Il faut alors que la portée du signal soit bonne. Cela a un rapport avec la proximité du portail, mais aussi les différents obstacles qui peuvent se trouver entre ce dernier et la télécommande (murs hauts et/ ou épais, rangée d’arbres). Ce détail peut avoir son importance ; ce qui motivera un propriétaire à demander l’avis d’un professionnel pour s’en assurer.

Peut-on procéder soi-même à la motorisation d’un portail battant ?

Un système de motorisation fonctionne soit à l’électricité soit en utilisant l’énergie solaire. Dans un cas comme dans l’autre, l’installation peut prendre quelques heures seulement, si l’on passe par un professionnel.

Une motorisation électrique peut être pratique quand le portail se situe à proximité de la maison. Mais cela suppose donc de toucher à l’électricité ; ce que bon nombre de personnes, à raison, se refusent de faire. Il est préférable de demander l’aide d’un expert pour cela.

Jamais de panne à déplorer avec la motorisation à l’énergie solaire. Mais il est évident qu’il faut choisir la bonne taille de panneau photovoltaïque, le meilleur emplacement pour l’installer et surtout pouvoir gérer l’inclinaison dudit panneau en fonction des saisons.

L’hiver, une inclinaison plus importante permet de profiter de chaque rayon de soleil, même ténu, pour pouvoir voir son portail s’ouvrir de façon automatique, rien qu’en appuyant sur un bouton. Quel confort.

L’installation est moins évidente sur un portail en PVC ; le matériau ne s’y prêtant pas beaucoup, mais des solutions sont toujours à envisager pour trouver une réponse à ce besoin.

Ajouter un commentaire