Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Longuet et ses propos racistes à l’encontre de Malek Boutih

Longuet et Malek BoutihAlors que le nom de Malek Boutih revient souvent pour succéder à Louis Schweitzer à la présidence de la Halde, Gérard Longuet, patron des sénateurs UMP, a estimé que le socialiste, ancien président de SOS Racisme, est "un homme de grande qualité mais ce n’est pas le bon personnage" pour la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité. "La Halde, cela veut dire que c’est la France qui s’ouvre aux populations nouvelles. Schweitzer, c’est parfait! Un vieux protestant, parfait! La vieille bourgeoisie protestante, parfait!", explique-t-il à "Questions d’Info LCP/France Info/AFP"…

"Il vaut mieux que ce soit le corps français traditionnel qui se sente responsable de l’accueil de tous nos compatriotes. Si vous voulez, les vieux Bretons et les vieux Lorrains – qui sont d’ailleurs en général Italiens ou Marocains – doivent faire l’effort sur eux-mêmes de s’ouvrir à l’extérieur, continue-t-il. Si vous mettez quelqu’un de symbolique, extérieur, vous risquez de rater l’opération."

Harlem Désir, numéro deux du Parti socialiste, s’est dit "scandalisé" par ces déclarations qui sont, selon lui, "bien plus qu’un dérapage, une véritable théorie raciale totalement contraire à l’idée de la Nation républicaine et à l’égalité des droits entre les citoyens de toutes origines", a-t-il dénoncé, y voyant une "hiérarchisation délirante des Français selon leurs origines". "Il n’y a pas de Français de seconde catégorie, qui seraient moins fondés que d’autres à occuper des responsabilités qu’elles soient publiques ou privées", juge l’eurodéputé.

Benoît Hamon, porte-parole du PS, a parlé de propos "d’un autre siècle", et de "consternant le rapport de la droite à l’immigration".

Malgré le communiqué de Longuet en fin d’après-midi, qui se dit "désolé d’avoir sans doute choqué Malek Boutih dont (il) a reconnu volontiers les qualités personnelles", lemal est fait. C’est grave.

Commentaires fermés