Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » Filles perdues d’Alan Moore : une BD érotique pour adultes

BD réservée aux adultesAlan Moore vient de signer le scénario de la BD "Filles perdues", bande dessinée érotique, réservée aux adultes. Sa femme, Melinda Gebbie, signe l’illustration. Le scénario est assez simple : que sont devenues les héroïnes de nos mémoires d’enfant, Dorothée (le magicien d’Oz), Wendy (Peter Pan) et Alice (au pays des merveilles) dans leur vie d’adulte ?

Psychanalyse et culture sont mêlées : ces trois "filles perdues" ont grandi et sont prêtes à nous emmener, une nouvelle fois, dans un autre monde, celui de l’éveil et de l’épanouissement sexuel. Toutes trois se rencontrent au hasard des couloirs d’un luxueux hôtel autrichien en 1913 ; elles y révèlent leurs désirs et leurs plus intimes expériences. Les planches permettent différents niveaux de lecture : enfantine, psychanalytique et imaginaire.

Alan Moore nous entraine derrière le miroir de notre subconscient, où les fantasmes prennent le pas sur toute logique. L’image est parfois très crue : scènes homosexuelles, scènes de relations sexuelles ou scènes de masturbation… Ce qui a engendré une vive polémique aux Etats-Unis, très puritains. En France, Delcourt a "osé" l’éditer (49 €) ! Mais attention, ce n’est pas une BD à laisser trainer sur la table du salon, si on a des enfants !

2 Commentaires

  1. Tony dit :

    ".. vient de signer" !? … alors là y faut pas la faire à un fan de la première heure d’Alan Moore … le projet a été entamé ily a 15 ans et avait été "avorté" pour de sombres causes ! …. Le troisième volet seulement est le plus récent … on parle du projet de toute une vie d’un des scénariste les plus talentueux de la planète là !!! … ‘tention … ça rigole pas !!!

  2. Hervé Bodi dit :

    Je tenais à informer les amateurs de bandes dessinées et particulièrement, d’Alan Moore, que la Direction de la Centrale Virgin a décidé de retirer l’ouvrage "Filles perdues" de ses rayons (j’en ai été informé ce matin par la responsable du rayon BD du magasin de La Défense (92)). Censure, censure… Au fait c’est qui le patron de Virgin ? C’est pas un pote au Président ?….