Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » Bientôt des artistes amateurs payés comme des artistes professionnels ?

Statut des artistes amateursUn avant-projet de loi du Ministère de la Culture prévoit que les artistes amateurs bénévoles soient désormais soumis au code du travail, dans le but de supprimer le travail dissimulé… L’objectif est de ne pas faire de concurrence déloyale aux artistes professionnels intermittents du spectacle.

En réalité, avec ce texte, les amateurs devront avoir chacun un contrat de travail et percevoir un salaire individuel, plutôt que, comme actuellement, recevoir une indemnité globale versée à l’association culturelle à laquelle ils appartiennent ; cette indemnité servant à payer costumes, instruments et frais divers, de façon collective.

Si les bénévoles sont payés avec fiches de paye, ce ne sont plus des bénévoles, mais des salariés payés au rabais faisant encore plus de concurrence aux artistes professionnels intermittents du spectacle…

Il conviendrait plutôt de conserver les bénévoles actuels, en incitant les collectivités locales à recourir de façon limitée aux amateurs : ce sont essentiellement les communes qui ont recours – souvent de façon excessive – aux bénévoles pour leur coût dérisoire. Finalement, ce sont elles qui favorisent le travail au noir des artistes !

Pensez-vous que les artistes qui animent les stations balnéaires l’été soient payés en tant qu’intermittents du spectacle ? Il n’en est rien : tous ces "bateleurs" reçoivent une indemnité médiocre via une association. Et je sais de quoi je parle…

Ce n’est pas comme ça que Christine Albanel va sauver la culture et ses intermittents. Une fois de plus, comme avec la lamentable gestion de la Caisse des Congés Spectacles, la puissance publique ne montre pas l’exemple…

1 Commentaire

  1. Bourino dit :

    Bonjour, pour vous pas normal pour moi normal:
    Le chef d’Orchestre et les Musiciens étant des salariés, aux termes de la loi n°69-1186 du 26 décembre 1969.
    Les salariés qui occupent plusieurs emplois est déclarés pour toutes ses activités, les Musiciens amateurs n’existent pas, quand ils joue (travaillé) il sont des salariés comme les personnes qu’il font cette activité à part entière, il semblerait que sur les dernières decenniesl’éducation nationale à omis la législation
    dans ses cours, tout comme la moralité.Bourino