Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Révélations de Rachida Dati dans son livre, Je vous fais juges

Rachida Dati : Je vous fais jugesLe livre de Rachida Dati, "Je vous fais juges", est sorti aux Editions Grasset : il s’agit d’un livre d’entretiens avec Claude Askolovitch. On y découvre quelques révélations, que le magazine Le Point, publie cette semaine.

Elle ne se veut "Ni Cosette, ni Cendrillon". Concernant son ambition, elle dit : "Il y a une expression de Nicolas Sarkozy qui me va bien : j’avais tous les capteurs ouverts.", puis "Aujourd’hui, je scrute Nicolas Sarkozy. Je regarde, je m’imprègne, et j’assimile."

A propos des soupçons sur ses faux diplômes, elle en veut aux journalistes : "certaines attitudes, certaines enquêtes sur ma vie privée, certains soupçons, me font parfois douter. Des journalistes sont tout de même allés enquêter pour savoir si j’avais vraiment passé mes examens, si j’avais vraiment eu mes diplômes ! J’ai été alertée par des responsables d’université assez surpris, et même par des magistrats, à qui ces journalistes expliquaient que je n’avais jamais fait l’Ecole de la magistrature… Comme si, par principe, j’avais dû tricher pour arriver où je suis…"

Il fallait bien un peu de vie privée pour intéresser le lecteur, alors "Pour le dire très vite : un jour, j’ai accepté de me marier. Je me suis mariée, en fait, avec un homme avec lequel je n’avais rien à partager" (…) "C’est arrivé un été. En août 1992. Nous sommes en vacances en Algérie. Un homme, un ami de la belle-famille du frère de maman, vient faire une demande en mariage. C’est l’été. Tout le monde est détendu. J’accepte, en posant une seule condition : que le mariage ne se fasse pas en Algérie mais en France. Je me suis dit que ça pourrait peut-être marcher. Qu’on ne m’ennuierait plus avec mon statut de femme célibataire…" (…) "Il commençait à dire : « On va s’installer à Paris ensemble. » Et je n’imaginais pas cela. Je ne le voyais pas du tout dans mon paysage."

"Après la cérémonie, j’étais restée quelques jours à Chalon pour essayer de le convaincre d’accepter une séparation. Là, j’ai manqué un séminaire à l’Isa, que le professeur responsable n’a pas voulu valider." : la boucle est bouclée ! Voilà pourquoi son diplôme n’est pas validé ! Fûtée, Rachida !

"Je n’arrivais pas à faire annuler le mariage. Il ne voulait pas divorcer. Ça a été terrible. Mais j’ai persévéré jusqu’à obtenir l’annulation."(…) "J’ai obtenu l’annulation de mon mariage en 1995"

Voilà : pas vraiment un livre qui fera date…

Commentaires fermés