Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Rachida Dati enceinte : confirmation imminente

Rachida dati est bien enceinteLors du Conseil des Ministres de rentrée, le ventre arrondi du Garde des Sceaux laissait peu de doutes : Rachida Dati est enceinte ?! Selon l’hebdomadaire, Marianne, Rachida Dati s’apprêterait à annoncer officiellement la nouvelle, après un peu plus de 3 mois de grossesse. L’annonce sera-t-elle sur le blog officiel de Rachida Dati ?!

Le magazine people Voici en fait sa couverture et ses collaborateurs du Ministère ne savent plus trop quoi répondre tant l’évidence s’impose… Marianne nous apprend aussi que le remaniement ministériel serait prévu pour janvier ou février 2009 : ça tombe pile poil, dis donc ! Pas besoin d’écarter Rachida Dati du fait d’un bilan ministériel contesté, mais bonne occasion de lui faire quitter le Ministère pour congé maternité !

Comme elle est maire du VIIème arrondissement de Paris, des rumeurs circulent sur le fait qu’elle pourrait prendre la tête de la liste des européennes de mars 2009 en Ile de France. L’hebdomadaire avance le nom de Patrick Devedjian pour remplacer Rachida Dati place Vendôme, et de Brice Hortefeux pour lui succéder à la tête de l’UMP… Au secours !

Rappelons qu’avant elle, Ségolène Royal, ministre de l’environnement de Pierre Bérégovoy, et Florence Parly, secrétaire d’Etat au Budget de Lionel Jospin, ont été enceintes au gouvernement. C’est une première à droite !

2 Commentaires

  1. geribook.com dit :

    il faudrait m expliquer l intérêt de nous parler de sa grossesse depuis plusieurs semaines dans tous les médias.
    en quoi est-ce intéressant au point d’en être matraqué.

  2. Youkha dit :

    On ne peut malheureusement pas échapper à la "peoplisation" de nos hommes/femmes politiques, mais en définitive il est clair que ça ne présente aucun intérêt. Sauf peut-être celui d’assouvir la curiosité de ce cher public. Après tout, si des magazines comme Gala, Voici, Closer et j’en passe font autant de ventes, c’est que là demande est là et que l’on ne fait que répondre à ce besoin de consommation voyeuriste. Ah la nature humaine…