Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » C’est dégueulasse de ne pas inaugurer la Cité Nationale de l’Immigration

Ouverture de la Cité Nationale de l'ImmigrationPas d’inauguration en grande pompe ni d’inauguration officielle pour l’ouverture, aujourd’hui, de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration (CNHI) : évidemment, le contexte polémique actuel sur l’immigration n’est pas favorable, mais quand même… entre tests ADN, querelle sur les hébergements d’urgence et ministère de l’Identité nationale, tout le monde s’est sauvé !

Installé dans le palais Art Déco de la Porte Dorée, qui fut le Musée des Arts Africains et Océaniens, ce projet a 20 ans, et c’est Jacques Toubon qui préside le conseil d’orientation de la Cité, depuis 4 ans. Mais il n’a pas voulu commenter l’absence d’inauguration officielle : le ministre de l’Immigration Brice Hortefeux a visité la CNHI, en catimini, la ministre de la Culture Christine Albanel la découvrira discrètement ce soir et Nicolas Sarkozy n’a encore pas indiqué s’il viendrait…

Rappelons nous qu’en juillet, huit historiens membres de la CNHI avaient démissionné avec fracas, dénonçant que soient accolés dans l’intitulé ministériel de M. Hortefeux les mots d’"immigration" et d’"identité nationale".

L’exposition permanente, "Repères", met en perspective 200 ans d’histoire de l’immigration. Elle se veut interactive, pleine d’oeuvres d’artistes, de photos, d’objets, de témoignages et d’histoires individuelles. "Nous nous sommes construits à partir de l’immigration", indique Jacques Toubon, pour une "identité construite, et composée".

Les portes seront ouvertes gratuitement au public du 10 au 14 octobre 2007. La polémique sur l’absence d’inauguration officielle fera peut-être plus parler que si elle avait eu lieu…

Commentaires fermés