boite vitesse automatique

Est-ce difficile de conduire une boite automatique ?

Depuis que vous possédez le permis de conduire vous conduisez une voiture à boîte manuelle et vous songez à passer sur une boite automatique ? Découvrez nos conseils pour bien prendre en main une boîte automatique sur une voiture.

Bien se préparer à la boite automatique

Les nouveaux véhicules sont de plus en plus proposé sur des boites automatiques, tout simplement parce que cette technologie à maintenant fait ses preuves et permet d’optimiser la consommation de carburant. Il faut aussi prendre en compte la praticité de cette boite de vitesse qui simplifie la conduite d’une voiture. Enfin, les voitures de demain rouleront en grande partie avec des moteurs électriques, ces derniers seront équipés de boite de vitesse automatique. Ainsi, il est vivement conseillé de tester une boîte automatique pour mieux apprivoiser ce type de conduite, en réservant un essai de voiture par exemple.

Au niveau de la conduite, la boite automatique ne nécessite que 2 pédales, le frein et l’accélérateur. C’est sur ce point que la majeure partie des problèmes peuvent apparaître, car on ne doit plus se servir de son pied gauche, qui doit rester inactif et sur le côté. Simplement, en cas de danger, lorsque l’on conduit une boite manuelle depuis de nombreuses années, on a ce réflexe humain de freiner avec le pied droit et également de débrayer avec le pied gauche en même temps. C’est ce réflexe qui peut causer des ennuis car si votre pied gauche, par habitude, vient enfoncer la pédale de frein, vous allez avoir une belle surprise, surtout à une vitesse supérieure à 20 km/h.

Une conduite plus facile et plus simple

Le passage des vitesses sur une vitesse est une réelle étape à franchir dans l’apprentissage de la conduite, c’est le premier élément que les moniteurs d’auto école vont examiner, à savoir si le candidat s’est coordonner le passage des vitesse et la conduite de la voiture en même temps. Côté boite automatique, il n’y a pas ce problème car on change le levier de vitesse au point mort, on peut mettre le véhicule en parking (assimilable au frein à main), en neutre (sans vitesse), en marche avant ou marche arrière. Il n’y a donc que deux positions pour faire avancer le véhicule, avant ou arrière. C’est nettement plus simple et pendant la conduite, on n’a pas à se préoccuper du levier de vitesse.

Côté utilisation, il y a quelques petits changement comme le fait que la voiture va avancer toute seule dès que l’on met la marche avant ou la marche arrière. C’est une subtilité qui peut surprendre, surtout lorsque l’on est stationné avec une faible marge de manœuvre. Il faut donc rester le frein appuyer lors des changements de marche, relâcher le frein et ensuite accélérer. Ces quelques détails après plusieurs jours d’utilisation paraitront totalement futiles.

Ajouter un commentaire