Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » Les prix Goncourt et Renaudot 2007 jugés médiocres

prix goncourt mediocreLe prix Goncourt 2007 a été attribué hier à Gilles Leroy pour Alabama Song (Mercure de France). Le prix Renaudot du meilleur roman 2007 a lui été attribué à Daniel Pennac pour Chagrin d’école (Gallimard).

Après cette attribution, l’éditeur Léo Scheer a lancé sur son blog un "appel solenn(el) à la révolte" face à "la terrible médiocrité de l’annonce des premiers prix littéraires".

Selon lui, les romanciers récompensés ne sont pas à la hauteur. Il n’aurait d’ailleurs pas décerné ce prix cette année. Il explique que "beaucoup de gens n’achètent qu’un livre dans l’année, en suivant souvent les recommandations du jury du Goncourt. Contrairement à l’an passé où “Les Bienveillantes” de Littell était vraiment à la hauteur, le monde de l’édition montre à quel point elle perd sa légitimité cette année."

Léo Scheer propose donc d’attribuer des «contre prix», appelés Goncourt "B", Renaudot "B", Fémina "B", un Médicis "B" sur les propositions des internautes, récompensant "la jeunesse et les nouvelles formes de talent", comme l’avait voulu Edmond de Goncourt à l’origine.

Contrepouvoir ? Peut-être. En attendant, le fait de bousculer ces cérémonies annuelles convenues est positif.

2 Commentaires

  1. Ewseroff dit :

    Je viens de lire Alabama song, quelle déception, c’est un livre qui revêt peu d’intéret et qui ne méritait pas un prix. Par compte, j’ai beaucoup aimé le livre de Christophe Donner un roi sans lendemain qui lui aurait du avoir à mon avis une récompense.

  2. Stefano Abbondanza dit :

    Est possible avoir l’email de Daniel Pennac?
    Merci en avance
    Salutation