Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » Le Zizi Sexuel ou la sexualité expliquée aux préados

Exposition Le Zizi SexuelDepuis le 16 octobre 2007, la Cité des Sciences à Paris propose l’exposition "le Zizi sexuel", ou la sexualité expliquée aux 9-14 ans, jusqu’en janvier 2009. Après "Crad’Expo" (près de 325.000 spectateurs de novembre 2004 à août 2005), celle-ci pourrait bien également faire un tabac !

Nadia et Titeuf, les deux personnages du "Guide du ziz sexuel" de Zep et d’Hélène Bruller forment la trame d’un parcours ludique et instructif qui commence par l’"amouromètre", engin de foire équipé d’un gros coeur qui entonne une chanson d’amour si on le serre suffisamment fort.

Entre autres attractions, on peut s’allonger sur le lit à baldaquin de Nadia- encore en forme de coeur – pour visionner de célèbres scènes d’amour du cinéma. Des vidéos ou des enregistrements sonores mettent en garde contre la pédophilie, l’inceste, ou encore la pornographie. "La seule façon de parler d’intimité dans un musée était d’avoir un personnage, d’avoir des éléments suffisamment décalés de l’univers quotidien des enfants, et d’être dans un monde d’objets surdimensionnés", selon Maud Gouy, commissaire de l’exposition, ajoutant "sans humour, les pré-ados ne pourraient pas venir. Ca les prendrait trop dans leur âme et dans leur coeur".

Le contenu de l’exposition a donné lieu à des tests préalables menés auprès d’élèves de 4ème et de CM2. Par exemple, ils ont permis de constater que les filles pouvaient regarder des pénis surdimensionnés, alors qu’elles éprouvaient de la gêne devant une représentation réaliste.

De nombreux enseignants ont déjà réservé pour y amener leur classe. Une barrière symbolique entre adultes et préados existe dans la construction de l’exposition. L’objectif qui est de désinhiber les enfants qui "sont très curieux, ont envie de savoir plein de choses, mais sont un peu gênés de poser les questions", pourrait bien être rempli.

La presse est unanime sur cette expo plutôt délicate : à ne pas rater si fous avez des d’jeuns !

Commentaires fermés