Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » Les nouveaux soldats du Pape : c’est aussi ça Benoit XVI…

Les nouveaux soldats du papeCes jours-ci, Caroline Fourest et Fiammetta Venner sortent un livre "Les nouveaux soldats du Pape", qui mérite le détour, alors que notre Président de la République, Nicolas Sarkozy, déroule le tapis rouge pour accueillir le Pape en France, dans un amalgame pas très clair ni très sain, entre religion, politique et conviction personnelle…

Caroline Fourest est journaliste et enseigne à Sciences Po. Elle a obtenu le Prix du livre politique 2006 ! Fiammetta Venner, elle, est politologue. Toutes deux, spécialistes des intégrismes, elles ont déjà signé plusieurs livres très remarqués dont "Tirs croisés, la laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman", et obtenu, en 2005, le prix national de la laïcité pour l’ensemble de leurs travaux sur les intégrismes et l’extrême droite. C’est dire leur légitimité !…

Dans ce livre, elles montrent que l’élection de Benoît XVI signe le triomphe des intransigeants au détriment des catholiques modernistes, comme si le catholicisme donnait le sentiment d’avoir réussi son aggiornamento. Elles soulèvent des questionnements que beaucoup se posent : jusqu’où ce virage réactionnaire de l’Eglise catholique ira-t-il ? Jusqu’à faire du Concile de Vatican II une parenthèse bien vite refermée ? Jusqu’à Vatican moins II ? Elles ont donc enquêté sur les relations du Saint-Siège avec trois des courants les plus sulfureux du catholicisme contemporain : l’Opus Dei, la Légion du Christ et les traditionalistes.

Un livre à mettre entre toutes les mains !

2 Commentaires

  1. chanlaur dit :

    On a jamais de légitimité quand on est de parti pris et que l’on ne sait pas faire la part des choses. Les historiens hausseront les épaules devant ce livre,aussi vaseux que ses prédecesseurs: toujours les mémes amalgames ressassés depuis des années…
    Dans les années 80 les ennemis de vatican ll accusaient l’Opus Dei d’avoir " préfacé le Concile" ! De fait, le Cardinal Montini (futur Paul vl) a soutenu l’Opus Dei durant le difficile processus de l’élaboration de ses statuts.C ‘est qu’il y avait dans la pensée d’Escriva des éléments tres en avance sur son époque. Dernière chose les défenseurs de la laîcité bondissent dés qu’ils la pensent attaquée mais ne se gènent pas pour faire ce qu’ils reprochent à leur adversaire( l’Eglise) dernier exemple :à Toulouse,où Mgr le Gall a confié une paroisse a l’Opus Dei, le maire PS ,s’est dit " profondément indigné". Un maire qui se mèle d’une question d’Eglise : violation de la loi de 1905, qui mériterait un recours administratif.

  2. Notre très cher pape, benoit XVI ne fait certainement pas l’unanimité que faisait son prédécesseur Jean-paul II. Il est vrai qu’il n’a pas autant de charisme et ces propos peuvent manquer de "diplomatie" aux premiers abords. Cependant, il faut souligner que les médias se font un malin plaisir à s’acharner dessus en sortant ses propos de tout contexte ( je pense notamment à la question du préservatif et du SIDA ). Ainsi une fois dans leur contexte, ses propos sont plus discutables.