Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Séparation par consentement mutuel au travail : la supercherie de Sarkozy

Sarkozy au MedefDevant les chefs d’entreprises réunis pour l’université d’été du Medef à Jouy-en-Josas jeudi dernier, Nicolas Sarkozy a fait un discours qui ressemblait plus à un discours de campagne qu’à un discours de chef d’état toujours prompt à annoncer des mesures concrètes.

Il a notamment proposé un système de "séparation à l’amiable" entre patrons et salariés, comme un divorce par consentement mutuel entre employeurs et salariés ! Quel toupet ! En effet, dans un couple, les deux parties sont sur un pied d’égalité, ce qui est loin d’être le cas dans un contrat patron-employé, puisque la base de cette relation repose sur un lien de subordination (cours de première année de droit du travail !) !

Evidemment, Laurence Parisot, la présidente du Medef, qui avait déjà évoqué ce type de disposition, a applaudi des deux mains, tout comme l’auditoire, conquis d’avance à Sarkozy…. Qu’en pense le CJD (Centre des Jeunes Dirigeants), mouvement de réflexion plutôt progressiste ? Pas de réaction, mais déjà favorable au contrat unique, il risque de se rallier à la position du Medef…

Comme l’indique Jean-Claude Mailly de Force Ouvrière : "On n’est pas marrié avec son patron, ou alors, c’est sous le régime de la communauté et on partage tous les profits."… A méditer.

Commentaires fermés