Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Le Prix Press club humour et politique 2008 revient à Jean-Louis Borloo

Borloo a le prix du Press Club 2008Ce soir, le Prix Press club humour et politique 2008 sera remis à Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie et du Développement durable, pour sa petite phrase : "Sarkozy, c’est le seul qui a été obligé de passer par l’Elysée pour devenir premier ministre". C’est André Santini qui remettra le prix : il est le parrain du prix Press Club, vainqueur à deux reprises de son ancêtre le "Prix de l’humour politique", et volontairement mis hors-jeu par l’actuel jury pour cause de trop grandes prédispositions !

Le jury a également décerné un "prix spécial" à Xavier Bertrand, ministre du Travail qui avait déclaré : "Le parti socialiste est un parti sans leader. François Bayrou est un leader sans parti. Ils sont faits pour fusionner". Le "prix des internautes" reviendra à François Goulard, le député-maire de Vannes, pour ses propos : "Johnny Hallyday qui annonce son intention de rester Français et Bernard Laporte qui entre au gouvernement, c’est une période faste pour l’intelligence française".

On constate que la droite est la grande gagnante de l’humour politique ! Depuis la fondation du prix Press Club, Ségolène Royal est la seule personnalité de gauche couronnée en 2006 pour la phrase : "Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit".

Le prix Press Club Humour et Politique 2008 récompense chaque année la phrase la plus hilarante, qu’il s’agisse d’humour volontaire ou involontaire. Le jury est présidé par le journaliste, Jean Miot.

Commentaires fermés