Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » Yannick Noah casse Nicolas Sarkozy

Yannick Noah casse SarkozyLe chanteur et ex-tennisman Yannick Noah est la personnalité préférée des Français, devant l’ancien footballeur Zinédine Zidane, d’après le classement annuel de l’hebdomadaire le Journal du Dimanche d’aujourd’hui.

Dans l’interview que Yannick Noah accorde au journal, il n’est pas tendre avec le chef de l’Etat : "L’attitude, le ton, l’arrogance me choquent. Le déballage de richesse, le cynisme me choquent. La désinformation me choque".

"Je n’ai pas encore rencontré quelqu’un qui m’a dit ce qu’il avait vraiment fait, ajoute-t-il. Qu’est-ce qu’il y a eu à part un brouhaha et de la godille? Quels problèmes ont été réglés ?" Il ajoute : "Je ne veux même pas parler du côté diversion avec la mise en scène de sa vie privée, et tous les médias qui suivent. C’est le roi avec sa cour, et les courtisans se mettent à genoux".

Il renouvelle son soutien à la socialiste Ségolène Royal. En mai 2007, suite à l’élection de Nicolas Sarkozy, il avait indiqué qu’il ne se "cassera pas", précisant "ne pas avoir de haine, pas de rancoeur ni de rancune" après l’élection du président de la République.

Dans ce classement réalisé par l’institut de sondages Ifop, la comédienne Mimie Mathy arrive à la troisième place (personnalité préférée des femmes), Soeur Emmanuelle remonte de la sixième à la quatrième place, Nicolas Sarkozy, passe du 25ème au 32ème rang, tandis que Ségolène Royal remonte du 44ème au 36ème rang.

C’est le paradoxe des français : leur personnalité préférée est quelqu’un de gauche qui n’aime pas du tout Nicolas Sarkozy, et à la fois, ils maintiennent une cote de popularité très forte à Nicolas Sarkozy. Bizarre…

4 Commentaires

  1. orange libre dit :

    Yannick a entièrement raison.
    A part demander de plus en plus d’efforts aux défavorisés et offert des avantages encore plus grands aux riches, Sarko a remué beaucoup de vent, et installé un peu plus son pouvoir.

    A quand un grand mouvement de révolte.
    La France en a besoin

  2. Elena dit :

    Absolument d’accord à 100 % avec Yannick !

  3. sidaventure dit :

    Sarkozy bling-bling

    Depuis longtemps, j’avais envie d’écrire sur cet espèce de matamore, anticipant sur les questions qu’on peut lui poser, pour y répondre avec l’aplomb d’un roi de la communication, effets d’annonces, mais ou les projections sur le devenir, transforment notre pays de plus en plus dans l’inégalité. Il s’agit pour ceux qui me liront plus tard, de notre président « bling-bling », élu en 2007, susnommé le « je » le plus représentatif du sérail politique, Nicolas Sarkozy.
    N’est pas Cyrano de Bergerac qui veut, et sa dernière trouvaille sur la « politique de civilisation » est une vaste escroquerie intellectuel. Vouloir s’alimenter au concept qu’a élaboré Edgar Morin (sociologue) en 2003, relève d’une tartufferie digne d’une Comédia Dell’arte. Morin en élaborant ce concept d’un abord abstrait en soi, n’a pas voulu parler de faillite d’une civilisation, car vivant et mourant sous l’assaut des décadences (Grecs, Romains, Egyptiennes, etc…..), mais des valeurs éternelles se transmettant au-delà des millénaires et reflétant une certaine idée que l’on se fait de l’humanité. Il envisageait aussi dans le concert la notion de solidarité, sous tendant l’idée de justice dont la politique peut se prévaloir, ce que Sarkozy ne peut se prétendre, tant il est imbu de sa prétendue modernité, assumant avec la mauvaise foi coutumière de l’homme politique, des valeurs intrinsèquement dangereuse en soi.
    Avec lui, on peut parler de politique de décivilisation, il suffit de regarder sa nouvelle lubie, d’évaluer ses ministres en fonction de leurs capacités. Le plus flagrant, c’est celui de l’immigration et de l’identité nationale, ou il sera évalué en fonction de nombre d’expulsés, mais ou allons nous, à la déshérence la plus totale, quand on parle de choses ou la solidarité inscrite au fronton de la république, n’est plus appliqué dans notre cher pays. Ce terme d’immigration choisie, alors que ces pays émergents ne demanderaient pas mieux que d’utiliser ces compétences que monsieur Sarkozy veut attirer, mais en ne les reconnaissant pas en tant que tels.
    Regardons les urgences hospitalières où plus de la moitié sont étrangers vivant souvent depuis plus de dix ans en France, payés moitié moins qu’un urgentiste français et ce à compétence égale, regardez le dernier concours pour les naturaliser, tout ces médecins étrangers, la plus part recalés soi disant pour leur incompétence en français, du reste le concours a été annulé, quelle gabegie, c’est cela les valeurs de solidarité, alors que Sangatte a été fermé, des centaines de sans papiers errant dans les rues et que la municipalité de Calais a pris en charge.
    Alors monsieur Sarkozy, arrêtez de nous bassiner avec votre « politique de civilisation » et devenez plus humble en découvrant les valeurs de solidarité telles que l’avaient énoncées Edgar Morin, vous c’est de la décivilisation Bushienne, vous êtes un drôle de fils d’immigré !

    Christian Cavalli
    Pdt de l’association Sidaventure
    http://www.sidaventure.asso.fr

  4. GROTAS dit :

    yannick noah ! grand penseur !… avec lilian thuram!