Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Rama Yade veut dégraisser certains mammouths…

Rama Yade AubervilliersLa secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme, Rama Yade, a déclaré, hier, qu’il fallait "dégraisser certains mammouths" de l’aide internationale, comme la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) et le PAM (Programme alimentaire mondial des Nations unies), qui dépensent trop en fonctionnement et ne coordonnent pas assez leur action face à la crise alimentaire mondiale.

"Il faut faire en sorte que toutes ces organisations, la FAO, le PAM, qui travaillent sur le terrain ou sur le plan financier, puissent coordonner leurs actions, sinon on a une déperdition d’énergie incroyable". Il faut "essayer aussi de dégraisser certains mammouths parmi ces organisations, qui recrutent beaucoup de gens, dépensent beaucoup en budget de fonctionnement, et donc moins en budget d’investissement", a-t-elle indiqué sur LCI.

Le budget de fonctionnement de la FAO pour 2008-2009 s’élève à 867,6 millions de dollars (550,1 M EUR). La FAO avait été très critiquée, notamment par le président sénégalais Abdoulaye Wade, pour son manque d’efficacité supposé suite à la grave crise alimentaire dans les pays en développement.

Une bourde de plus pour Rama Yade ? Sans doute que ça ne se dit pas quand on occupe sa fonction. Cependant, est-ce une gaffe de dénoncer ce genre de chose ? Je ne pense pas et, cette fois, j’approuve son "pas de travers" !

1 Commentaire

  1. jhjh dit :

    c vrai que la crise actuelle qui ne touche pas uniquement le senegal mais le monde entier est une preocuupation majeure pour les dirrigeants Africains.Meme si l FAO et le PAM ont aujourd hui un bilan qui n est pas tout a fais positif qui n apportent pas grand changement a cette situation les pays developpes sont aussi grandement responsable de cette situation .Bon nombres de ces pays sont non conformes au regles agricoles qui interdisent les subvention dans le domaine .Je pense qu il serait mieu de fairre appel a ces Etats pour qu il arrete les subventions faite et qui porte prejudice a l afrique qui n arrive pas a simposer dans le marcher international. A court terme c est une aide alimenttaire pour que nos frere africains ne crevent pas de faim maiis a long terme c est un facteur important a revoir.