Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Eric Raoult : Marie N’Diaye, la Tunisie et l’identité nationale…

Eric RaoultLe député UMP de Seine-Saint-Denis Eric Raoult ne sait plus quoi raconter pour faire parler de lui… Voilà qu’il envoie, la semaine dernière, une question écrite au ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, pour qu’il rappelle aux primés du Goncourt un "nécessaire devoir de réserve qui va dans le sens d’une plus grande exemplarité et responsabilité" car "une personnalité qui défend les couleurs littéraires de la France se doit de faire preuve d’un certain respect à l’égard de nos institutions"… Evidemment, c’est en réaction à l’interview de Marie N’Diaye parue fin août 2009 dans les Inrocks, où la future lauréate du prix Goncourt qualifiait la France de Nicolas Sarkozy de "monstrueuse", en expliquant son choix de partir vivre à Berlin, "juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy, même si j’ai bien conscience que dire ça peut paraître snob." Elle dénonçait une "atmosphère de flicage, de vulgarité", et jugeait "monstrueux", l’actuel ministre de l’Immigration, Eric Besson, et son prédécesseur, Brice Hortefeux.

Quelques jours auparavant, samedi 31 octobre 2009, Eric Raoult s’était attaqué à Florence Beaugé, journaliste du Monde expulsée de Tunisie, et avait déclaré qu’on ne pouvait pas s’étonner "quand on fait de la provocation à l’égard du président Ben Ali", d’être "remis dans l’avion" à l’arrivée à Tunis. Malheureusement pour lui, lesdites phrases à l’origine de l’expulsion relèvent de l’invention pure et simple et les les deux seuls articles de la journaliste publiés avant son expulsion sont un court récit de la journée d’un couple de Tunisiens militant pour le respect des droits de l’homme dans leur pays ainsi qu’une longue interview de Béchir Tekkari, le ministre tunisien de la justice et des droits de l’homme : drôle de façon d’agir pour un député, président du groupe d’amitié France-Tunisie à l’Assemblée nationale… Tout le monde sait que la Tunisie est un modèle de démocratie, n’est-ce pas…

Pour finir, il faut savoir que le 26 octobre dernier, ce même député UMP de Seine-Saint-Denis Eric Raoult a soutenu vigoureusement l’idée du ministre de l’Immigration Eric Besson d’un débat pour promouvoir l’identité nationale, estimant que c’était "une bonne nouvelle pour notre pays" car "l’identité nationale n’est pas un tabou".

Un député qui a vraiment des problèmes avec les libertés individuelles et l’immigration…

Commentaires fermés