Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Arbre de Noël de l’Elysée : un marché pipoté

Arbre de Noël de l'Elysée pipotéLa tradition de l’arbre de Noël de l’Elysée s’est perpétuée cette année : c’était hier, mercredi 16 décembre 2009, que le spectacle avait lieu à l’Olympia puis dans la salle des fêtes de l’Elysée pour le goûter. Un marché intéressant pour celui qui l’emporte puisque rien que pour l’animation, l’enveloppe est de 250.000 € minimum…

S’agissant d’argent public, l’Elysée ne déroge pas aux règles : au printemps, 9 sociétés d’évènementielles de la France entière ont été contactées par l’Elysée pour leur proposer de participer à la consultation restreinte organisée pour ce marché d’organisation d’arbre de Noël. Dossier complet à remettre pour le 15 juin et décision dans la première semaine de juillet.

La date du 16 décembre est très demandée, et trouver une salle disponible sur Paris, à proximité de l’Elysée, mi-juillet, ce n’est pas évident. Pour cela, il faut avoir "le bras long" ou des "contacts". C’est ainsi que le marché public et les dossiers longuement préparés et travaillés par les candidats sont partis à la corbeille vite fait car Nicolas Sarkozy a plus d’un tour dans son sac…

La société du Nord qui a décroché ce contrat l’a obtenu grâce à Dany Boon, qui était redevable vis à vis de cette société, par le passé, et qui est un proche de Nicolas Sarkozy. Cette société n’a aucune notoriété et réalise un chiffre d’affaire annuel de 174.000 euros (31/12/08)… C’est curieux car la capacité à communiquer sur l’évènement faisait partie des critères de sélection ! Comme l’indique Le Post.fr :
"Le plus drôle, c’est qu’en creusant un peu, on apprend que Dany Boon avait été reçu à l’Elysée pour la projection privée de Bienvenue chez les Ch’ti au Palais de l’Elysée, le 15 avril dernier, soit un mois avant le lancement de l’appel d’offre officiel. Dany Boon s’y était rendu accompagné d’une délégation Chtis composé d’artisans, de commerçants et de… la société en question".

"Poursuivons dans le comique. Début juin, avant même la réponse officielle de l’Elysée sur son choix final, la responsable de la société en question était déjà en train de commander des décors en se présentant comme la personne "en charge du Noël de l’Elysée 2009". Est-ce de la prévision, un don de voyance ou est-elle simplement au courant de la supercherie ?"

"Le comble dans tout ça, c’est que l’Olympia, en ce 16 décembre, jour du fameux Noël, était réservé depuis des mois pour le show d’un artiste ayant lieu le soir, quelques heures seulement après le fameux Noël. Cet artiste ? Un certain Dany Boon".

Finalement, au plus haut sommet de l’Etat, c’est toujours magouille, copinage et petits arrangements entre amis, et les dindons de la farce sont les 9 sociétés d’évènementiel qui ont fait acte de candidature inutilement…

Commentaires fermés