Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » Josiane Balasko : son coup de gueule fait bouger le PS ?

Josiane Balasko gueule après le PSLe 11 novembre dernier, peu avant la manifestation de solidarité avec les mal logés, les comédiennes Carole Bouquet et Josiane Balasko ont stigmatisé le désintérêt de la majorité de la classe politique pour ces questions, lors d’une conférence de presse dans un café du quartier de la Bourse.

"Je me demande ce que foutent les mecs du Parti socialiste (PS), où est l’opposition ?", avait interrogé Josiane Balasko.

Hier, François Hollande, premier secrétaire du PS, s’est rendu auprès des mal-logés de la rue de la Banque à Paris (IIe arrondissement), promettant que "si l’Etat se défausse, nous (les socialistes), on sera là" et d’abord dans les municipalités PS.

L’interpellation de Josiane Balasko a donc porté ses fruits puisque François Hollande a fait quatre propositions qu’il dit être des engagements pour les villes que les socialistes dirigent et pour les budgets qu’ils votent :
– "créer 100.000 logements temporaires (…): logements promis à la démolition, logements qui ne sont pas occupés (…)"
– "créer 120.000 logements sociaux, contre 50.000 aujourd’hui (en accordant) les mêmes crédits au logement social et au logement privé, (soit) 23.000 euros par logement"
– confirmation de "l’engagement de créer 20% de logements sociaux sur chaque programme immobilier conformément à la loi solidarité urbaine". "Je demande à Nicolas Sarkozy que, chaque fois qu’un maire ne répond pas à cette obligation, le préfet se substitue à lui", a-t-il précisé.
– "encadrer les loyers pour 2008 au niveau de l’inflation".

Comme quoi, ça sert aussi de bousculer les choses, même quand on n’est pas "politique"…

1 Commentaire

  1. tmag dit :

    je suis entièrement d’accord avec le coup de gueule de josiane balasko. De plus, je vous informe que les restos du coeur, créés par coluche, et soutenus notamment par josiane balasko, même si certtains artistes n’ont que faire des pauvres, les restos du coeur, donc, n’acceptent plus de délivrer des colis ou des repas aux sans papiers. C’est une honte, sous prétexte qu’une loi interdit de porter secours aux sans papiers. Donc ceux ci peuvent mourrir de froid, puisque le 115 les refuse aussi, ilspeuvent maintenant mourrir de faim!!!! honte à la FRANCE!!!!!