Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Indemnités des députés : Jean-Jacques Urvoas raconte…

Indemnités de députés de Jean-Jacques UrvoasPar souci de transparence et, sans doute un peu, pour faire parler de lui (lu sur Libération !), Jean-Jacques Urvoas, député PS du Finistère, a publié un billet sur son blog intitulé "Comment je dépense mes indemnités de député…." L’intention est bonne… sauf qu’en le lisant, on a vite fait de s’interroger, et les commentaires posent les bonnes questions…

"Monsieur le député, merci pour cet effort de transparence!!! Je relève que sur 5837,87 euros nets d’indemnité, 2937,25 euros, soit la moitié, sont consacrés au remboursement de prêts correspondant à une acquisition immobilière. Il s’agit donc pour l’essentiel non de frais, mais de sommes investies. Pourriez-vous préciser si le local concerné vous restera acquis? Ou bien est-il la propriété du Parti socialiste, ou d’une association de financement ?"

"Mais, en quoi, l’achat de votre permanence de quimper, ainsi que tout vos frais, rentrent dans ce cadre ? Pensez vous qu’un artisan, commerçant, lorsqu’il s’installe, se fait rembourser l’acquisition de son local par l’état (et donc les contribuables ?). Il me semble normal qu’il est tout a chacun d’assumer ses propres frais professionnels !"

"A la fin de votre mandat, cette permanence sera revendue et vous conserverez l’argent. Il y aura donc un enrichissement personnel."

"sauf erreur de ma part, vous devez financer une douzaine de nuitées d’hôtel par mois (en session), ce qui ramené aux 275 euros que vous y consacrez place la nuit d’hôtel à 23 euros environ…sourires. Soit je n’ai pas compris votre ventilation de dépenses, soit vous avez trouvé l’hôtel le moins cher de Paris…".

"Je vous rappelle la majorité des Français payent lesdites contributions (NDLR : CSG et CRDS) avec leur salaire… Et non avec des indemnités qu’on leur attribuerait ici et là… Et tout comme eux, vous avez un salaire…"

J’ajouterai juste que je trouve que vous avez des factures d’EDF très élevées, et surtout que les gens qui adhèrent au PS ou à un autre parti payent leur cotisation avec leur salaire et non avec une quelconque indemnité…

Je crains qu’en voulant "apporter sa pierre à la transparence nécessaire", Monsieur le député s’enlise s’il ne vient pas répondre rapidement aux commentaires !

Commentaires fermés