Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » L’homéopathie a du souci à se faire avec la franchise médicale

Homeopathie et franchise medicaleLe projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2008, qui a été présenté hier, prévoit que les assurés sociaux s’acquittent, dans la limite de 50 euros par an, d’une franchise de 50 centimes par boîte de médicament et par acte paramédical, et de 2 euros par transport en ambulance.

Pour ceux qui ont l’habitude de se soigner par homéopathie, il va sans dire que le risque de "quasi-déremboursement" de l’homéopathie va être la conséquence, comme l’indique le Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF), qui demande une "modulation" du montant de la franchise pour l’homéopathie.

Il n’est pas rare qu’une ordonnance d’homéopathe comporte une dizaine ou quinzaine de tubes de granules. Le prix d’un tube est 1,82 euro. Il est remboursé à 35%, soit à hauteur de 63 centimes. Si on applique la franchise de 50 centimes, il ne sera remboursé que de 13 centimes, soit un taux de remboursement à 7,5%…

En outre, il s’agit d’une médecine peu honéreuse, donc peu coûteuse pour la Sécurité Sociale, ne créant pas de pollution chimique environnementale, alors quand aura-t-on une politique cohérente dans ce pays ? 10 millions de patients se soignent par l’homéopathie, aujourd’hui : doit-on les ignorer ?

1 Commentaire

  1. poreu dit :

    j’ai toujours le même traitement par homéopathie si sur un tube de granules de moins de 2 € on retire 0.50€ de franchise + la visite du médecin je crois que j’irai moins souvent le voir et j’achèterai moi-même mes granules sans ordonnance et je serais gagnante. A la place des médecins homéopathes je serais inquiète car ma clientèle sera moins nombreuse !….peut-on faire quelque chose contre cette franchise sur l’homéopathie? Poreu