Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Les députés ont failli avoir le droit de frauder !

Copé et JacobA l’UMP, on n’a peur de rien : en effet, Christian Jacob, le patron des députés UMP à l’Assemblée, soutenu par Jean-François Copé, le secrétaire général de l’UMP, ont tenté de déposer trois amendements visant à supprimer l’incrimination pénale pour les députés qui omettraient "sciemment" de déclarer une partie de leur patrimoine. Ca fait un peu tache quand même lorsqu’il est question de discuter des textes sur la transparence financière, non ?!

Initialement, ce que les députés avaient adopté le 8 décembre 2010, c’était une peine de deux ans de prison et de 30.000 euros d’amende pour les députés qui auraient "omis sciemment" de déclarer une partie de leur patrimoine ou auraient fourni "une évaluation mensongère", ce qui semble logique : pourquoi se soustrairaient-ils aux lois de la République ? Pourquoi légitimerions-nous leur délinquance ?

Copé et Jacob ont quand même obtenu que la Commission pour la transparence financière de la vie politique (CTFVP) ne puisse plus demander aux élus une information sur la situation patrimoniale du conjoint séparé ou du partenaire de pacs !

On se demande quelles sont les convenances personnelles qui pourraient bien motiver J.François Copé et Christian Jabob ?!!! Dans tous les cas, cela ne vient pas redorer le blason de nos politiciens, qui se montrent ainsi loin d’être exemplaires…

Commentaires fermés