Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Patrick Devedjian veut combattre la corruption dans les Hauts-de-Seine

Guerre Devedjian UMPPatrick Devedjian, président du conseil général des Hauts-de-Seine, a des soucis avec l’UMP depuis un moment. Lui qui se veut "l’homme du Président" estime que "toutes les attaques dont (il est) l’objet résultent de (sa) lutte contre la corruption." Tiens donc…

Il a accordé un entretien à L’Express dans lequel il parle des "anomalies anciennes" découvertes "en ouvrant les placards" et des "bizarreries" au sein du "fonctionnement des services." On se souvient que l’une de ses farouches opposantes, Isabelle Balkany, n’avait pas hésité à réquisitionner le personnel municipal de la ville dont son mari est maire, Levallois-Perret, pour le mariage de sa fille… On sait aussi qu’un proche du Président, Thierry Gaubert, est soupçonné de détournements de fonds…

Patrick Devedjian indique que "trois procédures judiciaires pénales lourdes" sont engagées dans le département des Hauts-de-Seine, qui concernent les années de la Présidence Charles Pasqua (1988-2004) : création avortée d’un centre d’art à Issy-les-Moulineaux, avec soupçons de détournements de fonds publics. D’ailleurs, Charles Pasqua et André Santini, secrétaire d’Etat à la fonction publique, sont mis en examen à ce sujet.

Isabelle Balkany, élue au Conseil Général, se dit "scandalisée" par les propos de Devedjian qui veut "faciliter les investigations de la justice" !

Jean Sarkozy, l’actuel président du groupe UMP au conseil général, a trouvé les déclarations de Patrick Devedjian, "malheureuses et blessantes"…

Commentaires fermés