Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Sarah Palin, une poupée américaine effrayante…

Sarah Palin en poupéeSarah Palin, la colistière du candidat républicain à la Maison Blanche, John McCain, fait parler : on ne l’attendait pas dans cette fonction, d’une part, et d’autre part, elle a un passé qui peut effrayer, d’autre part… Malgré tout, après la poupée Barack Obama et celle de john McCain, la poupée Sarah Palin est sortie il y a quelques jours, et elle fait un tabac !

La poupée est vendue 30 dollars, et Emil Vicale, patron de l’entreprise Herobuilders.com qui la commercialise affirme : "Au cours des deux dernières élections, on a prédit le vainqueur avec justesse en se basant sur nos chiffres de ventes. Je peux vous dire et vous pouvez le publier : cette fois-ci, ce sera McCain et Palin, pour sûr, et par un raz de marée !" Pourvu qu’il se trompe cette fois ci, car Sarah Palin, gouverneur de l’Alaska, fait un peu peur…

– gagnante du concours de beauté de Miss Wasilla en 1984 avant de devenir première dauphine de Miss Alaska !
– mariée avec 5 enfants dont un enfant trisomique,
– défenseur acharnée des valeurs de la famille, elle est radicalement anti-avortement. Par conséquent, sa fille de 17 ans, Bristol Palin, qui est enceinte de cinq mois, va donc se marier avec le père de l’enfant à naître,
– favorable à la peine de mort, elle est opposée au mariage homosexuel et aux cours d’éducation sexuelle à l’école, elle prône l’abstinence sexuelle avant le mariage,
– farouche conservatrice, elle ne croit qu’au libéralisme économique pur et dur,
– en matière d’environnement, elle pense que le réchauffement climatique n’était peut-être pas un problème créé par l’homme…
– elle aurait utilisé ses fonctions à la tête de l’Alaska, depuis 2006, pour favoriser ses amis et proches : direction des services de l’agriculture de l’Etat à une ancienne camarade de classe, et au moins cinq autres amis d’enfance ont bénéficié de ses faveurs…
– elle ne serait jamais rendue en Irak, comme elle l’a avancé.

Si c’est pas un retour en arrière, ça ?!

Commentaires fermés