Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » Rama Yade en remet un coup avec le spray anti SDF

Rama Yade pour le spray anti SDFLa mairie d’Argenteuil (Val-d’Oise) avait acheté en août dernier un répulsif, le "Malodore", pour éloigner les SDF du centre-ville : la secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme, Rama Yade a tenu des propos favorables à cette expérience avant de tenter de corriger…

Mardi, alors qu’elle allait soutenir Georges Mothron, candidat UMP à sa réélection aux municipales d’Argenteuil, Rama Yade avait expliqué à la presse qu’il fallait "tout tenter dans une ville", et pourquoi pas le spray anti SDF !

Aujourd’hui, devant la polémique engendrée, elle estime qu’il y a eu "un malentendu". "Evidemment que c’était une idée condamnable, malheureuse, que je condamne totalement", a-t-elle dit. "Le maire a essayé, il s’est trompé, il a retiré", a-t-elle expliqué, ajoutant : "l’idée n’a jamais été mise en oeuvre et c’était un débat d’il y a six mois qui a été condamné unanimement".

Mouloud Bousselat, conseiller municipal et secrétaire du PCF d’Argenteuil, et Valentin Texeira, "militant écologiste", ont "condamné avec fermeté" dans un communiqué les premiers propos de la secrétaire d’Etat qualifiés d’"inadmissibles".

"Nous sommes scandalisés par les déclarations inappropriées et fâcheuses de Mme Rama Yade. Il est intolérable de considérer que l’acte politique consistant à commander et à employer un tel produit chimique en plein centre-ville d’Argenteuil serait un événement bénin qui aurait vocation à être banalisé après coup !", ont-ils dénoncé.

Décidément, elle cumule les bourdes : après Kadhafi, la gauche qui l’attaquerait parce qu’elle est noire, etc… On la dit très jolie, intelligente et brillante, mais à force, on peut finir par douter…

Commentaires fermés