Buzz | Links | Contact

Accueil » Politique » La vie politique se résume à un face-à-face entre l’Elysée et l’opinion

Claude Goasguen critique l'ElyséeLe député de Paris UMP, Claude Goasguen, regrette que "la vie politique se résume à un face-à-face entre l’Elysée et l’opinion" : c’est ce qu’il déclare dans un entretien au Journal du Dimanche, aujourd’hui.

Selon lui, cela pouvait fonctionner quand Sarkozy avait une bonne cote de popularité, mais plus maintenant où il prévoit de "nouveaux couacs", comme celui de la carte famille nombreuse.

Tout cela manque de méthode, selon le député pour qui il faut "faire de la pédagogie, et non balancer les mesures les unes après les autres comme un bombardement". Il ajoute que "si l’Assemblée avait été consultée sur les mesures d’économie, les députés auraient pu signaler que celle sur la carte famille nombreuse allait déclencher des controverses."

Evidemment, il défend sa chapelle : "Les députés ne veulent plus être traités comme de simples bulletins de vote. De plus, beaucoup ont le sentiment que le volontarisme de Sarkozy s’étiole". "Les ministres ont acté que le Parlement n’avait plus de pouvoir. Ils assistent de moins en moins aux séances, ne répondent plus à nos questions, et vont chercher le satisfecit auprès du président. On ne les voit que lorsqu’ils arrivent avec des projets, en général assez mal ficelés, dont on a appris l’existence dans la presse. C’est insupportable", ajoute-t-il.

Pour lui, "il est urgent de réformer les institutions et de rétablir la souveraineté parlementaire". En attendant, il oublie aussi de dire que le spectacle qu’ont donné les députés et le gouvernement sur la question des OGM et la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, est lamentable… D’ailleurs, 78% des français donnent raison à la secrétaire d’Etat à l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet sur la question des OGM, selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche….

Commentaires fermés