Buzz | Links | Contact
Boutique de vente de bijoux en argent

Accueil » Insolite » La fellation, ses autres noms et son histoire…

Fellation et autres nomsSur son blog, Les 400 culs, La planète sexe, vue et racontée par Agnès Giard, la journaliste présente la petite histoire de la fellation, énumérant quantité de termes et d’expression imageant cette pratique sexuelle. En voici un petit extrait :

Avaler la pilule, boire au goulot, faire un pompier, gamahucher, gober le merlan, prendre en gargue, prendre en poire, prendre la pipe, se laver les dents… Vous en voulez encore ?

Bien qu’elle reste une pratique marginale (s’il faut en croire les enquêtes de trottoir), la fellation inspire les expressions les plus poétiques du monde. On dit aussi : se faire irrumer, souffler dans la peau d’anguille, sucer le manche du gigot, tailler une plume, téléphoner dans le ventre, pomper le dard, se la faire allonger, téter le flageolet, etc. Mais c’est Frédéric Dard le bien-nommé qui invente les plus belles expressions. Dans San Antonio, on relève donc, parmi les plus savoureuses : acharner le chipolata, allumer un calumet, arracher le copeau, aspirer le glandulaire, avoir la bouche amidonnée au sirop de burette, babiner le bolet, biberonner la bistoune, briquer le chinois à l’encautique des glandes, clapoter le zigomar, décapsuler le lutin fôlatre, dévaler le thermomètre à moustache, étancher le bigorneau, se faire bipolariser la guimauve, geysériser dans la gargante, gloutonner le polduk, lichouiller une tête de zob, mâcher la membrane, pratiquer le fourreau à 37°, sonner de l’olifant, faire sucette, tirer sur le bambou, turluter le salami, zorber le grec.

Allez lire la suite de la petite histoire de la fellation sur le blog Les 400 culs, c’est très instructif ! Et, si vous ne le connaissiez pas, vous aurez peut-être découvert un blog très "contre cultures" que j’aime bien !

Déposer un commentaire