Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » Quand les cathos saccagent et censurent la culture

Garcia-AlixDans le cadre des 38èmes Rencontres internationales de la photographie d’Arles, une rétrospective d’Alberto García-Alix est proposée jusqu’au 16 septembre. Mais un "catholique de pointe", comme il se définit, veut en obtenir la censure, car, en plus, les photos sont exposées dans une ancienne chapelle !

L’artiste espagnol fait poser ses modèles nus, se met en scène, urinant ou en érection, montre ses amis junkies, stars du X ou anonymes comme "un carnet d’une vie marginale" artistiquement fort. On en est toujours à Courbet avec "L’Origine du monde"…. et son scandale ! En attendant, cela fait une bonne pub pour l’exposition montrée du doigt !

Par ailleurs, sur le même registre, dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 août, à Lagrasse (Aude), la librairie du Banquet du Livre qui se tient dans une abbaye désacralisée appartenant au Conseil Général a été saccagée détruisant entre 8 000 et 10 000 ouvrages. Tout cela parce que la manifestation avait choisi de rendre hommage à Pascal Quignard autour du thème "La nuit sexuelle", titre d’un livre à paraître chez Flammarion, en octobre. Les coupables ne sont pas identifiés mais on sait qu’un conflit opposait les organisateurs du Banquet, le département et une communauté catholique traditionaliste, les chanoines réguliers de la Mère de Dieu…

Capables de tout sous couvert de la foi !… Lamentable.

Commentaires fermés