Buzz | Links | Contact

Accueil » Média » Et le temps de parole de Nicolas Sarkozy dans les médias ?

CSA et SarkozyFrançois Hollande avait saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de sorte qu’il inclue le temps de parole du président Sarkozy dans celui du gouvernement, mais le CSA a refusé. Le PS a donc saisi le Conseil d’Etat de la décision du CSA.

"La règle des trois tiers donne un tiers au gouvernement, un tiers à la majorité et un tiers à l’opposition mais sans compter les interventions du président de la République et de ses collaborateurs qui nous réduisent à un dixième de temps de parole", s’est indigné Arnaud Montebourg.

"L’état scandaleux des règles institutionnelles, la concentration de la presse, la féodalisation des rapports entre l’économique, le politique et les médias nous conduisent à une élimination lente", a-t-il estimé, ajoutant "Il y a beaucoup de notre propre fait mais aussi beaucoup de l’évolution, de la concentration du système médiatique".

Didier Mathus (PS) qui avait co-signé avec le premier secrétaire du PS la demande au CSA a précisé que le "comité Balladur sur la réforme des institutions préconisait que le temps de parole du président et de ses collaborateurs soit inclus dans celui de l’Exécutif".

Les temps changent, la peopolisation du Président aussi : il serait peut-être temps aussi que le CSA s’adapte ?!

Commentaires fermés