Buzz | Links | Contact

Accueil » People » Britney Spears : mauvaise ambassadrice du luxe de Louis Vuitton

Britney attaquée par VuittonLouis Vuitton, maroquinier de luxe du groupe LVMH a obtenu l’interdiction d’un clip de la chanteuse Britney Spears, ainsi que 80.000 euros de dommages et intérêts de la part de ses producteurs, reconnus coupables de contrefaçon, selon un jugement.

Le clip vidéo de la chanson "Do something" met en scène la chanteuse américaine dans un 4×4 Hummer rose dont les sièges et le tableau de bord du sont recouverts de la toile "Cherry Blossom" de Louis Vuitton, un imprimé aux tons rose pâle sur lequel sont apposées des fleurs stylisées de couleur rose foncé.

Le tribunal a estimé que la société Louis Vuitton avait bien subi un préjudice "dans l’atteinte à la valeur économique de ses marques, et notamment à l’image de luxe qu’elle promeut et qui apparaît éloignée de l’image portée par Britney Spears".

Le tribunal n’a pas retenu la responsabilité de la chanteuse de 25 ans, mais a jugé coupable de contrefaçon de marque les sociétés productrices Sony BMG et sa filiale Zomba, ainsi que MTV Online, qui exploitait le clip sur son site internet mtv.com. Ils les a condamnées à payer solidairement au maroquinier 80.000 euros en réparation du préjudice.

En outre, il leur a interdit de "diffuser et/ou de commercialiser par quelque moyen que ce soit, et notamment par l’intermédiaire du réseau internet, le vidéo-clip" incriminé, sous peine d’une astreinte de 1.000 euros par jour de retard.

On ne vous montre pas le clip en question : pas envie de donner de l’argent à Louis Vuitton !

Commentaires fermés