Buzz | Links | Contact

Accueil » Insolite » Finies les histoires de fesses au Parti Communiste Chinois

Dirigeants chinois sans concubinesLe Parti communiste chinois a décidé de prendre des mesures visant à redorer son image : en juin dernier, le Premier ministre Wen Jiabao a signé un nouveau code de conduite éthique des fonctionnaires pour qu’ils cessent de mener une vie de débauche (maîtresses, jeux, etc).

Pang Jiayu, le vice-président du Parti communiste chinois (PCC) du Shaanxi, surnommé le "maire fermeture Eclair" dans sa ville de Baoji, a été victime de l’application de ce code de conduite puisqu’il a été démis de ses fonctions et expulsé du parti en juillet : en effet, à 63 ans, il comptait pas moins de onze maîtresses !

La corruption en plus, le Parti s’inquiète sérieusement du mécontentement des "camarades", à l’approche de son XVIIe congrès d’octobre… Le projet de "rehausser le niveau moral de la fonction publique" est colossal en Chine !

Finies les histoires de fesses pour ces messieurs du Parti !

Commentaires fermés