Buzz | Links | Contact

Accueil » Culture » Lang rameute ses vieux artistes de gauche pour Hadopi

Lang et Arditi contre HadopiPierre Arditi, Michel Piccoli, Juliette Gréco et Maxime Le Forestier, "artistes de gauche", ont demandé au Parti Socialiste de "redevenir de gauche" face au projet de loi Création et internet, qui sanctionne le téléchargement illégal, dans une lettre ouverte à Martine Aubry.

Quand j’ai entendu ça, j’ai eu la vision de Monique Lang les appelant les uns après les autres pour leur demander de soutenir son ancien Ministre de la culture de mari, Jack Lang qui, lui, fait campagne pour la loi Création et Internet, aux côtés de l’UMP… On sait jamais, Sarkozy pourrait lui en être reconnaisant !

J’ai aussi cru à une plaisanterie : en quoi ces 4 artistes d’un certain âge – talentueux par ailleurs – sont-ils légitimes pour parler d’internet, des possibilités qu’il faut envisager pour le conjuguer demain avec la diffusion des oeuvres ?!

Pierre Arditi a indiqué que "la loi Hadopi n’est pas parfaite, loin s’en faut, mais elle essaie tout bêtement de freiner la destruction de la création cinématographique et musicale, peut-être même littéraire, par les opérateurs de télécoms".

En aucun cas, les anti-Hadopi veulent "tourner le dos à la création", mais ils veulent simplement accompagner la création artistique avec les nouveaux supports et moyens de communication et de diffusion qui existent aujourd’hui et qui vont se développer ! C’est inévitable, personne – pas même une loi – n’ira contre ça. Jack Lang vieillit, il a loupé le coche, sur Hadopi !

Commentaires fermés