Buzz | Links | Contact

Accueil » Société » Faites la fête jusqu’à 7 h du mat’ en boite, maintenant !

Horaires des discothèquesDepuis le début de cette année, les horaires de fermeture des discothèques sont uniformisés en France : elles fermeront à 7 h du matin plutôt que de varier selon les autorisations préfectorales de chaque département. C’est un décret paru au Journal Officiel du 27 décembre 2009 qui l’a décidé en obligeant aussi les établissements à arrêter de vendre de l’alcool une heure et demie avant la fermeture, soit à 5 h 30.

Le Syndicat national des discothèques et des lieux de loisirs (SNDLL) est très heureux car cela va limiter l’insécurité routière et éviter le "nomadisme nocturne", c’est à dire que les gens rejoignent une autre discothèque après la fermeture de celle dans laquelle ils étaient… Son président, Patrick Malvaës, indique que cela va rendre les discothèques "plus attractives, de réduire l’insécurité routière, d’échelonner et de mieux contrôler les départs de boîte". D’ailleurs, on nous dit aussi que ce décret rendra possible des "embauches" dans la profession, une "modernisation" des structures et des activités proposées car "le monde de la nuit" se meurt ! "La nouvelle disposition correspond à un meilleur encadrement de la jeunesse, à une amélioration de la tranquillité et de la sécurité publiques, à une moralisation du marché économique et de la police administrative".

Quelle fumisterie et quelle arnaque ! C’est une mesure clientèliste de plus dans la politique de Sarkozy. Voici pourquoi :

"à partir du 9 janvier, votre discothèque Le Roy ouvrira ses portes à partir de minuit et jusqu’à 7 h du matin" : les horaires d’ouverture sont simplement décalés, le boites ouvrent plus tard, et les jeunes y arrivent de plus en plus alcoolisés. Sur place, ils continuent à boire, bien évidemment. Bilan : toujours plus d’alcool consommés par les jeunes et pas plus d’embauche.

– les départs des discothèques seront soit disant plus étalés avec 1 h 30 de "dégrisement" : en réalité, à 5 h 30, les gens seront fatigués par la danse et l’alcool. Ils rentreront sans attendre d’être dégrisés et les accidents auront toujours lieu. Bilan : insécurité routière identique, voire pire.

– on connait tous la combine : ceux qui voudront boire commanderont une (voire 2) bouteille à 5 h 25 et ils auront ainsi 1 h 35 pour la finir ! Bilan : aucune lutte contre la consommation d’alcool chez les jeunes.

Entre 5 h 30 et 7 h, les patrons de boites vont se retrouver avec les clients les pires : ceux qui sont bourrés, qui ne dansent plus car ils dorment sur les banquettes… les boulets. Quelle avancée !

Commentaires fermés