Quelles sont les races de chat fragiles qu’il faut impérativement assurer ?

Tous les chats ne sont pas égaux devant les pathologies félines. Force est de constater que les chats de grande race sont plus fragiles que les chats de gouttière. Pas assez résistants et étant prédisposés à certaines maladies, les chats de race doivent ainsi être assurés impérativement afin de faire face aux frais vétérinaires plus facilement.

Pourquoi les chats de race sont-ils plus fragiles ?

Les chats persans, siamois, ou encore abyssins se caractérisent par leur beauté. Toutefois, ces chats de grande race sont les moins résistants que les chats de gouttière. En effet, les chats de gouttière sont souvent nés d’un croisement qui leur a valu un capital génétique très diversifié, les rendant ainsi moins sensibles aux maladies diverses. Les chats de race par contre sont issus de lignées réduites qui favorisent la transmission de pathologie féline. Il est donc fréquent de dépister des pathologies héréditaires chez les chats de race. Les chats persans sont par exemple souvent sujets à la polykystose rénale dont le traitement est onéreux. Par chance, il existe des soins visant à en prévenir l’apparition. Chez le Maine Coon, la cardiomyopathie hypertrophique féline est souvent fatale lorsque l’animal ne reçoit pas les traitements adéquats. Les maladies de stockage lysosomiales sont plus rares certes, mais elles touchent la plupart des chats de race telles que le siamois ou le Balinais. Rendez-vous sur Assurément Chat pour plus de précision sur les pathologies génétiques félines.

Quelle assurance pour les races de chat fragiles ?

Les chats de bon pedigree issus de lignées réduites sont beaucoup moins résistants. Comme il a été mentionné plus tôt, les maladies génétiques les plus fréquentes chez ces chats de grande race sont la polykystose rénale, la cardiomyopathie hypertrophique ainsi que les maladies de stockage lysosomiales. À côté de cela, il ne faut pas non plus exclure la possibilité pour l’animal d’attraper des affections communes telles que le typhus, le coryza ou encore la leucose. Parce que ces pathologies menacent la santé de ces races de chat, il est nécessaire de leur souscrire une assurance santé adaptée à leurs besoins. Les propriétaires ne peuvent compter sur une bonne prise en charge des frais vétérinaires de leurs animaux de compagnies que si la couverture offre les garanties essentielles. L’assurance doit ainsi être en mesure de couvrir les traitements parfois difficiles des chats de race. Dans le cas d’une maladie de stockage lysosomiale, le traitement consiste en une transplantation de moelle osseuse. Un bon pourcentage de remboursement est donc conseillé pour payer les honoraires des praticiens, les analyses, les médicaments ou l’hospitalisation. Il convient aussi de prendre un forfait prévention. En effet, les vaccins permettent de prévenir pas mal de maladies. La polykystose rénale peut d’ailleurs être évitée grâce à la stérilisation. Le choix des garanties est important en matière d’assurance santé pour chat, cependant, il faut aussi vérifier que les conditions de prises en charge vous conviennent.

En raison de la fragilité de ces races de chats, leurs assurances santé seront susceptibles d’être onéreuses. En utilisant un comparateur d’assurances chat en ligne, il est possible de bénéficier d’une couverture au meilleur prix.